Skip to main content

Un nouveau rapport d'enquête met en évidence l'impact croissant du GDPR sur les responsables marketing.

Les préoccupations portent sur les logiciels existants, l'approvisionnement en nouvelles technologies et les lacunes en matière de connaissances.

Communiqué de presse Pour diffusion immédiate

Munich, le 21 février 2022 - Visitor Analytics, une société d'analyse Web axée sur la protection de la vie privée, a mené une enquête auprès de plus de 300 spécialistes du marketing et propriétaires d'entreprises afin d'évaluer leur point de vue sur l'impact du GDPR. L'enquête fait partie d'une initiative visant à fournir de meilleures ressources GDPR à ces professionnels, car l'impact sur leurs opérations quotidiennes ne cesse de croître.

Le GDPR et d'autres politiques similaires de confidentialité des données ont, depuis longtemps, présenté des défis aux départements marketing. Certains d'entre eux sont clairs dans tout notre quotidien - la bannière invasive de consentement aux cookies, par exemple - tandis que d'autres concernent davantage le traitement et le stockage en back-end des données personnelles.

C'est cette dernière question qui a dominé les conversations ces derniers temps, avec la décision Schrems II concernant la non-conformité de Google Analytics, qui a provoqué une légère panique dans les équipes marketing du continent (et au-delà).

Alors, qu'est-ce que cela signifie pour les spécialistes du marketing ?

La première conclusion claire de l'enquête de Visitor Analytics est qu'elle entraîne une augmentation des inquiétudes et des incertitudes.

Alors que seulement la moitié des personnes interrogées affirment que le GDPR affecte déjà leur travail quotidien, plus des deux tiers (70 %) pensent que l'impact qu'il a sur eux a le potentiel d'augmenter au fil du temps - la moitié d'entre elles estimant que c'est une certitude.

En ce qui concerne les types de défis à relever, deux grands problèmes connexes ressortent : la complexité de la recherche de solutions technologiques conformes (19 %) et le risque d'amendes liées aux logiciels existants (17 %) figurent parmi les quatre principales préoccupations des répondants.

En effet, 75 % des personnes interrogées déclarent que le GDPR est un élément à prendre en compte lors du choix d'une nouvelle martech, et plus d'un tiers (38 %) affirment qu'il fait partie intégrante de ces processus.

Ce constat a même conduit à la création d'un site web - european-alternatives.eu - dédié à la promotion de solutions technologiques basées dans l'UE.

"J'ai lancé European Alternatives pour montrer qu'il existe de bonnes alternatives aux grandes entreprises technologiques américaines et parce que cela me dérangeait qu'elles soient si difficiles à trouver", explique le fondateur du site, Constantin Graf.

"En particulier à l'heure du GDPR et des préoccupations majeures concernant le transfert de données entre l'UE et les États-Unis, de nombreuses personnes recherchent à juste titre des alternatives européennes et je voulais les aider", a poursuivi M. Graf.

Les autres problèmes mis en évidence dans l'étude concernent le reciblage (19%), l'obligation d'opting in (17%) et les bannières de cookies (14%).

Répondre aux principales préoccupations

Bien que 71 % des personnes interrogées estiment qu'elles font un travail de qualité, voire excellent, pour protéger les données des utilisateurs, près de la moitié d'entre elles (42 %) ont indiqué qu'elles ne connaissaient que "certaines choses" sur le GDPR, et 29 % ont déclaré en savoir très peu. Plus inquiétant encore, 19 % ont déclaré ne rien savoir du tout.

"Ce manque de connaissances évident est une preuve concrète de la nécessité de ressources GDPR meilleures et plus digestes pour les spécialistes du marketing", affirme Matt Sarson, directeur marketing de Visitor Analytics.

"Au-delà de cet effort de formation, il y a également une réelle valeur à tirer d'une collaboration et d'un alignement accrus entre les responsables marketing et les délégués à la protection des données (DPO) dédiés - ou les cabinets de conseil - pour gérer la transformation technologique correspondante", ajoute-t-il.

Le rapport d'enquête s'inscrit dans le cadre de la campagne mensuelle de l'entreprise visant à sensibiliser les responsables marketing et les propriétaires de petites entreprises à la question du GDPR, avec une série de ressources disponibles dans un centre GDPR sur son site Web.

À propos de Visitor Analytics

Visitor Analytics est une société SaaS d'analyse de sites Web axée sur la protection de la vie privée, dont les bureaux sont situés à Munich, en Allemagne, et à Cluj-Napoca, en Roumanie. La plateforme, qui offre une alternative à Google Analytics axée sur la conformité, a déjà été installée sur plus de deux millions de sites Web dans 190 pays et dispose d'un large éventail d'autres fonctionnalités conformes au GDPR/CCPA - comme les cartes thermiques, les enregistrements de sessions en direct et le suivi automatique des événements. Une feuille de route, qui comprend, la gestion des campagnes UTM, le référencement et les statistiques sociales, poursuivra la mission de la plateforme de devenir la boîte à outils tout-en-un pour les données de marketing en ligne conformes. Parce qu'il y a une bonne façon d'apprendre à connaître vos clients.

Contact Matt Sarson Directeur du marketing press@visitor-analytics.io