Skip to main content

L'avenir du marketing est déjà là

Le marketing est un domaine qui se caractérise depuis longtemps par des changements rapides.

Les stratégies doivent s'adapter rapidement aux progrès technologiques, aux mises à jour des algorithmes, aux nouvelles réglementations et à l'évolution des attentes des clients.

Cette évolution est appelée à se poursuivre, et les spécialistes du marketing pourraient bien tirer parti de la technologie d'interface cérébrale, de la réalité augmentée et de la publicité robotisée d'ici 2030.

La réalité virtuelle pourrait être si réelle que les gens pourraient vraiment essayer avant d'acheter.

La publicité pourrait être complètement optimisée pour les voitures, et modifier automatiquement son canal pour les sourds ou les aveugles.

Le paysage est en constante évolution, comme les dunes de sable dans le désert, et la concurrence est féroce.

Et, dans ce contexte, l'intégration des dernières technologies dans leurs stratégies de marketing est reconnue comme essentielle pour que les entreprises gardent leur avance.

Les principales tendances marketing des cinq dernières années

Avant même de considérer les implications de COVID-19 sur les stratégies mondiales, cinq ans est une longue période en marketing.

Des plates-formes de médias sociaux alternatives, comme TikTok, Twitch et Clubhouse, sont apparues pour défier les plus anciennes, tandis que l'évolution des index a obligé les spécialistes du marketing à adapter leur approche de l'optimisation des moteurs de recherche (SEO).

Au-delà de ces changements dans les canaux de marketing plus orthodoxes, cette période a été suffisamment longue pour identifier un certain nombre de tendances importantes, qui sont décrites ci-dessous.

Ces nouvelles tendances représentent des éléments clés de la stratégie globale de toute entreprise et peuvent être considérées comme des principes directeurs qui vous permettront de rester pertinent en ligne et de renforcer l'efficacité du marketing.

UX

L'expérience utilisateur (UX) désigne le processus de conception de produits et de services en mettant l'accent sur toutes les interactions avec l'utilisateur, du point de vue de la marque, de la convivialité et de la fonctionnalité.

À mesure que l'ère numérique évolue et que la concurrence s'intensifie inévitablement, l'UX est devenue de plus en plus importante pour fournir cet avantage et faire revenir les clients.

En fin de compte, si les cinq dernières années ont appris quelque chose aux entreprises, c'est que l'expérience de l'utilisateur doit être au cœur de votre stratégie de marketing globale si vous voulez qu'elle soit efficace, et les études le confirment :

Donner la priorité aux méthodes de marketing numérique

Les cinq dernières années ont incontestablement vu le marketing numérique gagner en importance.

Globalement, les entreprises devraient désormais consacrer entre 10,4 % et 13,7 % de leur chiffre d'affaires au marketing(CMO Survey 2021), et la gestion efficace de ces ressources limitées est la clé du succès sur un marché férocement concurrentiel.

Cependant, les budgets marketing ont chuté et ne représenteront plus que 6,4 % du chiffre d'affaires des entreprises en 2021, soit le niveau le plus bas jamais enregistré(Gartner).

Dans ce contexte, le rapport coût-efficacité, la commodité et la nature axée sur les résultats du marketing numérique expliquent en partie l'évolution continue du paysage au détriment des canaux de marketing plus traditionnels.

Les études le confirment. À l'échelle mondiale, les dépenses publicitaires dans les formats traditionnels - comme la télévision, les journaux et le placement dans le monde réel - devraient chuter de 20,7 %, les canaux numériques recevant une part de plus en plus importante du budget(Finances Online).

En comparaison, la publicité numérique devrait dépasser 60 % des dépenses totales pour la première fois en 2022, et franchir la barre des 65 % en 2024(Zenith Media).

Capitaliser sur le Big Data

Grâce à la multiplication des appareils intelligents et aux progrès des technologies de collecte et de gestion des données, la quantité de données dont disposent les spécialistes du marketing est plus importante que jamais.

Les données personnelles sont désormais la ressource la plus précieuse au monde(Economist).

Aujourd'hui, elles peuvent donner aux spécialistes du marketing un niveau de compréhension de leurs prospects et clients qui était inimaginable il y a encore dix ans, et leur permettent de réagir immédiatement aux changements du marché et de stimuler les ventes.

Par conséquent, les logiciels d'analyse - et les informations technologiques qui peuvent être tirées des solutions connexes - ont gagné en importance pour les spécialistes du marketing au cours des cinq dernières années. En effet, ils constituent le moyen le plus efficace d'utiliser le big data pour créer des campagnes de marketing plus efficaces et plus personnalisées.

Aujourd'hui, 97,2 % des entreprises investissent dans le big data et l'intelligence artificielle(New Vantage), les logiciels d'analyse jouant un rôle central dans la manière dont les spécialistes du marketing interprètent la quantité hallucinante de données à leur disposition.

Normalisation d'une approche axée sur la protection de la vie privée

En 2018, 3,9 milliards de personnes ont utilisé internet dans le monde(Statista). Ce chiffre avait déjà été multiplié par cinq depuis 2015, et devrait pourtant franchir la barre des cinq milliards en 2022.

Et, alors qu'une part toujours plus importante de l'activité humaine se déroule en ligne, l'importance de la sécurité et de la confidentialité sur internet a également augmenté.

Par conséquent, le nombre de lois nationales et internationales sur la protection des données a augmenté de manière exponentielle au cours des cinq dernières années.

Le GDPR a été le fer de lance de cette évolution il y a cinq ans, mais le reste du monde suit l'exemple de l'Europe et, aujourd'hui, plus de 120 pays ont introduit une législation visant à restreindre ce que les entreprises peuvent faire avec les données des internautes.

Ces changements obligent les entreprises à adapter leurs stratégies de gestion des données pour assurer la conformité légale dans un monde centré sur la vie privée.

De nombreuses autres lois sont en préparation, et les lois existantes sont modifiées pour résoudre les problèmes qui ont jusqu'à présent limité leur efficacité.

Lecture complémentaire : découvrez nos réflexions sur l'impact des lois sur la confidentialité des données sur les technologies intelligentes.

Accélération de l'automatisation

La charge des spécialistes du marketing n'ayant fait qu'augmenter au cours des cinq dernières années, ils ont cherché à réduire les coûts et à accroître l'efficacité de l'exploitation des données et de la communication tout au long du parcours client en utilisant l'automatisation du marketing.

En d'autres termes, ce logiciel supprime une grande partie de l'implication humaine dans les canaux de marketing - tels que les courriels, les médias sociaux et les sites Web - et permet aux entreprises de consacrer leurs employés au travail qui bénéficierait le plus d'une touche humaine.

Un outil d'automatisation utile est l'attribution multi-canal ou multi-touch, qui permet aux spécialistes du marketing de suivre simultanément tous leurs différents canaux et d'évaluer leur efficacité à collecter des pistes qui se transforment en ventes.

Un autre outil est le dark social media tracking, qui doit son nom à la difficulté d'obtenir des informations à partir de messages et de contenus envoyés en privé.

Aujourd'hui, 75 % des entreprises utilisent au moins un outil d'automatisation du marketing(Social Media Today), mais la moitié d'entre elles n'ont commencé à en utiliser un qu'au cours des quatre dernières années(Demand Spring).

Cette ruée vers l'automatisation a été une tendance lourde à une époque où il y en avait beaucoup, et elle ne fera que gagner en importance à mesure que les budgets marketing continueront de diminuer.

S'adapter à l'évolution des comportements

Les stratégies marketing ont dû être complètement restructurées au cours des cinq dernières années pour répondre à l'évolution des attentes des utilisateurs, ainsi qu'aux innovations martech et à la législation sur la protection de la vie privée dans une économie en décroissance.

L'une des principales tendances dans le domaine du commerce interentreprises est la création de communautés - une stratégie marketing qui rassemble les gens autour d'un sujet d'une manière engageante mais non intrusive, et qui les place au premier plan.

On observe également une évolution vers un marketing numérique localisé et personnalisé, qui doit être intégré de manière transparente dans le cycle de vie complet du client afin de garantir qu'il bénéficie du meilleur service possible.

L'activité interentreprises a connu une évolution vers le marketing basé sur les comptes (ABM). Cette approche permet d'identifier les principaux décideurs des entreprises prospectées, qui peuvent ensuite être contactés par des messages et des contenus personnalisés.

L'impact de la pandémie sur les pratiques de marketing

La pandémie de COVID-19 a été sans précédent de notre vivant. Et, si la santé de la population mondiale prime sur toute autre préoccupation, la prospérité économique a une incidence réelle sur le niveau de vie des gens et ne peut être ignorée.

Elle se répercute à la fois sur le succès des entreprises et sur la sécurité de l'emploi de leurs salariés.

Les dépenses de consommation ont considérablement diminué pendant COVID-19, et les entreprises ont réagi en réduisant les budgets de marketing et en adoptant des stratégies à plus court terme.

Avec l'assouplissement des restrictions par les gouvernements et la réouverture de la plupart des entreprises, on peut penser que la vie revient à la normale.

Cependant, COVID-19 a considérablement modifié les habitudes de consommation et catalysé des changements radicaux dans tous les domaines. Nous allons examiner les tendances qui semblent être là pour rester.

L'expérience client est devenue reine

La pandémie de COVID-19 a eu un impact sismique sur le mode de vie des gens. Un très grand nombre de personnes n'ont pratiquement pas quitté leur domicile ; les choses sont devenues plus chères pour tout le monde, et les indices mondiaux des prix à la consommation ont grimpé en flèche, exerçant une pression à la hausse sur les salaires.

Les gens se sont également habitués à des réunions en mode "zoom", à des livraisons quasi-immédiates et à des retraits à domicile. Il en résulte des attentes en matière d'expériences client qui comblent le fossé entre le monde physique et le monde numérique.

En effet, la pandémie a rendu l'expérience client plus importante que jamais pour les entreprises, 73 % des personnes interrogées déclarant qu'elle constitue un facteur clé dans leurs décisions d'achat(PwC).

Or, l'expérience client englobe tout, de la personnalisation de l'utilisateur à la technologie de pointe, en passant par l'intégration multiplateforme et le soutien communautaire.

Elle implique également l'intégration du département marketing avec les ventes, le service clientèle, l'informatique, etc. Même les meilleurs spécialistes du marketing auraient du mal à intégrer ces éléments dans les stratégies de sensibilisation et à redéfinir le parcours client à temps pour en tirer parti.

Les entreprises se sont ruées sur le numérique

Pour les spécialistes du marketing, il est crucial que les gens utilisent Internet différemment.

Les magasins locaux étant fermés et les gens bloqués à l'intérieur, les gens ont commencé à acheter plus de choses en ligne et les ventes sur Internet ont explosé.

Les ventes mondiales en ligne ont atteint 4,28 billions de dollars(Statista). En Amérique latine, 13 millions de personnes ont acheté quelque chose en ligne pour la première fois.

Les préférences des clients ont également évolué en fonction des nouvelles réalités. Les chiffres montrent une forte baisse de la fidélité aux marques, car s'ils ne trouvaient pas quelque chose en ligne, ils n'avaient d'autre choix que de chercher une alternative.

Cependant, la pandémie a été une véritable vache à lait pour les entreprises qui avaient déjà investi dans le numérique, puisque 90 % des principaux sites en ligne ont enregistré une croissance à deux chiffres de leurs revenus(GlobalData).

D'autres ont compris, et cette ruée vers le numérique est visible dans la croissance de 11,3 % des dépenses numériques des spécialistes du marketing pendant cette période(Deloitte).

Les spécialistes du marketing se sont adaptés aux nouvelles réalités

Au-delà de la compression des services marketing, qui sont contraints de faire plus avec moins, la manière de travailler a également changé.

Le nombre de personnes travaillant à domicile a augmenté massivement, ce qui a obligé les entreprises à réévaluer la manière dont les employés pouvaient mieux communiquer à distance, et à changer en conséquence.

Cela a entraîné une augmentation substantielle de l'utilisation des technologies à distance, telles que la vidéoconférence et l'informatique en nuage, et de nombreux cours de formation et événements industriels ont également migré en ligne.

Qui plus est, la pandémie de COVID-19 a également mis en lumière des faiblesses opérationnelles dont les entreprises ignoraient l'existence et a incité nombre d'entre elles à reconstruire de fond en comble leurs pratiques numériques.

COVID-19 a catalysé l'innovation

Les dépenses consacrées aux technologies numériques ont augmenté de façon notable pendant la pandémie COVID-19, et ont clairement accéléré de quelques années la vitesse d'adoption des technologies numériques dans le marketing, qui a connu une sorte de révolution.

En février 2021, 42,8 % des spécialistes du marketing interrogés ont déclaré que leur entreprise avait récemment investi dans une technologie d'automatisation du marketing, par exemple(Rackspace) ; tandis que 42,5 % ont déclaré avoir investi dans une technologie d'intégration des données - soit une hausse de 71 % en un an.

Le marketing numérique s'est localisé

Le verrouillage presque total dont ont souffert les gens signifie que, même s'ils s'aventuraient à l'extérieur pour faire des achats dans le monde réel, ils restaient plus près de chez eux qu'avant COVID-19. En conséquence, les recherches Google contenant les mots-clés "local" et "business" ont explosé de 80 %(Google Search).

De plus, la pandémie a sensibilisé le public à la vulnérabilité des chaînes d'approvisionnement, et le désir de soutenir les entreprises locales et les bonnes causes a augmenté de manière significative.

Les spécialistes du marketing ont été contraints d'adapter leurs stratégies à ces nouvelles préférences.

Cela a nécessité l'adoption de la technologie de géolocalisation et de la sensibilisation personnalisée - de manière à cibler des quartiers spécifiques. L'envoi se fait ensuite par le biais des réseaux communautaires, qui se sont développés pendant la pandémie.

Le marketing est désormais plus important

La pandémie de COVID-19 a accéléré les changements pour les départements marketing comme jamais auparavant, et tout indique que les attentes changeantes des clients et la complexité des stratégies marketing sont là pour rester.

Par conséquent, l'urgence sanitaire mondiale a également permis de mieux reconnaître la difficulté et l'importance du marketing numérique moderne, ainsi que son efficacité lorsqu'il est correctement réalisé.

En juin 2020, 62,3 % des entreprises interrogées estimaient que l'importance du marketing avait augmenté au cours de l'année écoulée, et ce chiffre est passé à 72,3 % six mois plus tard(CMO Survey).

Lectures complémentaires : Une grande partie de ce qui a été mentionné jusqu'à présent se traduit par une approche holistique et omnicanale du marketing. Jetez un coup d'œil à notre blog qui expliqueQu'est-ce que le marketing omnicanal?

Comment les spécialistes du marketing numérique pensent que le secteur va évoluer

Les effets de la pandémie de COVID-19 sont toujours là, et la reprise économique prendra beaucoup plus de temps que la création du vaccin. Le chômage est toujours élevé, tout comme les prix à la consommation - résultat à la fois d'un rebond de la demande et d'une offre limitée.

L'arrivée du Web 3.0

L'intelligence artificielle (IA) et l'apprentissage automatique - éléments clés de la prochaine génération Internet - vont fondamentalement changer le marketing numérique, et cette technologie s'est déjà glissée dans le back-end des plateformes que les gens utilisent tous les jours.

Pour les entreprises, l'IA est plus accessible que jamais, ce qui permet aux spécialistes du marketing d'analyser les données, de prédire les tendances futures et d'améliorer la qualité de leurs actions de sensibilisation.

Les volumes de données ne feront qu'augmenter à mesure que nous progressons, et la capacité de l'IA à analyser rapidement les données et à les intégrer dans les stratégies de marketing - tout en permettant aux entreprises de réaliser des économies - signifie que l'industrie du marketing devra s'adapter avec elle, ou les entreprises seront laissées pour compte.

La réalité augmentée est un autre élément clé du Web 3.0 et, en estompant la frontière entre les achats en ligne et dans le monde réel, elle arrive au bon moment pour tirer parti des attentes des consommateurs de l'après COVID-19 en matière d'expériences engageantes.

Les lois sur la protection de la vie privée obligent les entreprises à apporter de la valeur aux clients

L'un des principaux problèmes de l'actuelle génération 2.0 de l'internet est la liberté qu'elle a donnée aux entreprises en ce qui concerne les données des utilisateurs. Cependant, des lois plus strictes en matière de protection de la vie privée imposent désormais de réelles restrictions sur ce que les spécialistes du marketing peuvent faire avec ces informations, ce qui bouleverse la façon dont les spécialistes du marketing numérique ont longtemps travaillé.

La technologie n'offre pas de solution facile à ce problème ; ainsi, la nécessité d'obtenir le consentement des utilisateurs avant de récolter leurs données oblige les entreprises à placer la relation client au centre de toute stratégie de données de première partie.

Optimisation de la technologie marketing

Le paysage des technologies de marketing s'est développé à un rythme incroyable, le nombre de solutions technologiques de marketing passant de 150 en 2011 à 8 000 en 2020(Chief Martech). Cela représente une croissance de 5 233 % en 9 ans !

Le secteur valait 344,8 milliards de dollars en 2021(Martech Alliance), et continuera de croître à mesure que de nouvelles innovations arriveront sur le marché, et que les marketeurs chercheront de nouvelles façons de capitaliser en toute sécurité sur le big data et de faciliter leur travail.

Importance continue du contenu de qualité

Un contenu de qualité et attrayant devra être au centre de toute stratégie de marketing, les études montrant que près de la moitié des consommateurs lisent trois à cinq documents avant de parler à un vendeur(Hubspot).

L'importance d'un contenu attrayant ne fera que croître à l'avenir - la seule question étant de savoir quel support les spécialistes du marketing doivent utiliser pour le rendre aussi passionnant que possible pour les internautes.

La vidéo en direct - polyvalente et facile à créer - est une option qui gagne en popularité. Une autre option est le contenu interactif, qui encourage la participation des utilisateurs et dont 93 % des spécialistes du marketing pensent qu'il est efficace pour éduquer les acheteurs(Demand Gen).

Et, comme pour tout, tout contenu doit donner la priorité aux clients d'abord, ce qui signifie utiliser la richesse des données disponibles pour comprendre votre public et calculer la meilleure façon de l'atteindre.

Transformation du référencement

L'optimisation des moteurs de recherche (SEO) restera vitale et devra être utilisée en parallèle avec le contenu et les données pour maximiser les résultats - en fait, elle reste la principale priorité en matière de marketing entrant pour 61 % des spécialistes du marketing (Hubspot).

Toutefois, le travail de référencement devra être adapté aux nouvelles réalités - notamment en ce qui concerne les images et les vidéos, qui gagnent en popularité en tant que véhicules de recherche.

La recherche vocale est un autre domaine de recherche qui nécessitera une attention particulière au cours des prochaines années, si ce n'est aujourd'hui. Alexa et Siri sont désormais pleinement intégrés dans la vie de nombreuses personnes, tandis que Microsoft Cortana et Google Assistant gagnent également en popularité.

En effet, 55 % des ménages possèdent déjà une enceinte intelligente en 2022 et 76 % des utilisateurs profitent de la recherche vocale au moins une fois par semaine(BrightLocal).

Interactions avec les appareils personnels

À mesure que nous avançons, l'optimisation du contenu pour être consulté sur les smartphones et autres appareils de l'Internet des objets continuera de gagner en importance pour les spécialistes du marketing numérique.

Cette vitalité a encore été stimulée par l'index mobile-first de Google, qui signifie que le travail de référencement ne portera pas ses fruits si le contenu n'est pas optimisé pour les smartphones.

En clair, si le contenu est compatible avec les appareils mobiles, les utilisateurs sont beaucoup moins susceptibles de s'en détourner.

Publicité native

La publicité native est un média payant qui a été conçu pour s'intégrer parfaitement au contenu d'une source médiatique.

Des études montrent que les consommateurs regardent les publicités natives 53 % plus souvent que les publicités display traditionnelles(Sharethrough et IPG Media).

Elles sont beaucoup plus contextuelles que les publicités traditionnelles et constituent un excellent moyen pour les entreprises de s'associer à des sujets particuliers.

Pourquoi les spécialistes du marketing doivent-ils suivre le rythme de la technologie ?

Le monde moderne évolue rapidement - les gens s'attendent aujourd'hui à un large éventail de choix, à des transactions immédiates et à une livraison le lendemain. Il évolue rapidement et, pour les spécialistes du marketing, rester immobile signifie vraiment prendre du retard.

Avant toute chose, la raison pour laquelle il faut suivre le rythme de la technologie est simplement de rester à la hauteur de la concurrence et de rester pertinent pour les clients, mais il y a une série d'autres raisons, que nous allons passer en revue ci-dessous :

Choisir une meilleure Martech

On estime qu'il existe plus de 100 000 sociétés de logiciels dans le monde, ce qui se traduit par un choix énorme de martech et rend presque impossible de suivre le rythme de l'innovation.

Mais en choisissant la bonne martech, les entreprises peuvent mieux répondre aux attentes des clients, améliorer l'efficacité opérationnelle globale et se donner un avantage concurrentiel.

Mieux comprendre vos clients

L'utilisation d'Internet ne cesse de croître. En 2021, le nombre d'utilisateurs s'élevait à 4,9 milliards, soit près des deux tiers de la population mondiale totale - c'est un chiffre stupéfiant, qui passera à 5,6 milliards en 2025(Statista).

Il s'agit d'un vaste bassin de consommateurs et de prospects pour le marketing numérique, mais sa taille rend également le ciblage d'audience encore plus important et les progrès technologiques signifient que les spécialistes du marketing doivent utiliser les données de localisation, de contexte et de segmentation pour personnaliser complètement chaque élément du parcours du consommateur.

Dans ce contexte, choisir la bonne martech est vital pour la réussite de l'entreprise sur un marché très concurrentiel.

Maintenir l'efficacité des stratégies en ligne

La technologie sur laquelle repose l'internet est en constante évolution, ce qui signifie que les pratiques marketing peuvent rapidement devenir obsolètes.

Il s'agit d'un élément crucial pour la survie dans un environnement où plus de 40 % des entreprises disparaîtront au cours de la prochaine décennie, à moins qu'elles ne puissent restructurer l'ensemble de leur entreprise autour des dernières technologies(Cisco Systems).

En revanche, les entreprises plus "matures sur le plan numérique" sont généralement mieux à même de faire face aux changements massifs qui se produisent sur le marché de l'après-COVID-19 et de générer des revenus beaucoup plus importants.

En effet, le futurologue Jim Carroll estime que les 10 % d'entreprises qui ont connu le plus de succès pendant la dernière crise financière se sont distinguées par leur investissement dans l'innovation de classe mondiale pendant une période de réelle incertitude économique.

Pour en savoir plus : lisez notre article "Pourquoi le streaming en direct est-il bon pour le marketing?

Minimiser les risques de sécurité

La cybersécurité est une course aux armements entre les innovations en matière de logiciels malveillants et de techniques de piratage, d'une part, et la défense et l'application de la loi, d'autre part. Les mesures de sécurité qui étaient efficaces il y a cinq ans sont beaucoup moins fiables aujourd'hui. Il est donc essentiel de rester à la pointe de la technologie pour minimiser les risques de sécurité.

Le climat politique est également moins indulgent. Étant donné que les violations de données très médiatisées font l'actualité quotidienne, il n'est pas surprenant que les gens soient de plus en plus préoccupés par la façon dont leurs données personnelles sont utilisées en ligne.

De plus, un grand nombre d'entre eux pensent que les marques sont complices des problèmes plus généraux qui affectent Internet, ce qui oblige les entreprises à donner l'impression de donner la priorité à la sécurité des données.

Ainsi, la gestion des risques de sécurité est désormais essentielle au marketing, tout comme le maintien de la sécurité des logiciels face à des menaces complexes.

Restez dans la légalité

Le risque juridique pour les entreprises qui ne veillent pas sur les données personnelles des internautes est désormais au cœur de leur réussite. En vertu du GDPR, par exemple, les entreprises peuvent se voir infliger une amende allant jusqu'à 20 millions d'euros, ou 4 % du chiffre d'affaires mondial de l'exercice précédent (le montant le plus élevé étant retenu).

Cependant, notre étude montre que 42 % des spécialistes du marketing ne connaissent que "certaines choses" sur le GDPR, 29 % disent en savoir "très peu", et un pourcentage inquiétant de 19 % dit ne rien savoir du tout.

Heureusement, de nouvelles technologies de marketing axées sur la protection de la vie privée arrivent chaque jour sur le marché, et nombre de ces plateformes sont conçues pour aider les responsables marketing à rester conformes à la législation sur la protection de la vie privée.

Suivre le rythme des développements technologiques dans ce domaine deviendra de plus en plus vital à mesure que nous avançons.

Autres lectures

Voilà un peu où nous en sommes aujourd'hui ; jetez maintenant un coup d'œil à nos10 grandes tendances marketing qui façonneront l'avenir.

Marketing, intelligence artificielle et apprentissage automatique

Qu'est-ce que l'intelligence artificielle (IA) ?

Nous n'allons pas essayer de redéfinir l'ensemble de ce concept, mais voici trois des définitions les plus courantes de l'IA :

Wikipedia: L'intelligence artificielle est l'intelligence démontrée par des machines, par opposition à l'intelligence naturelle dont font preuve les animaux, y compris les humains.

Google - Oxford Languages Dictionary: la théorie et le développement de systèmes informatiques capables d'effectuer des tâches nécessitant normalement l'intelligence humaine, comme la perception visuelle, la reconnaissance vocale, la prise de décision et la traduction entre langues.

Britannica: la capacité d'un ordinateur numérique ou d'un robot contrôlé par ordinateur à effectuer des tâches généralement associées à des êtres intelligents.

Types d'intelligence artificielle

Il existe deux types d'intelligence artificielle :

L'IA générale: l'IA de science-fiction que l'on peut voir dans les films. Elle est basée sur l'idée que les machines peuvent devenir et deviendront conscientes d'elles-mêmes dans le futur. Bien entendu, cette idée est peu plausible à ce stade de son développement et n'est qu'un bon scénario de film.

L'IA fonctionnelle: la vraie chose avec laquelle vous interagissez déjà (peut-être sans même le savoir) ; celle qui peut vous aider dans vos activités de marketing, de développement commercial ou d'avancement professionnel.

Actuellement, la programmation de l'IA se fait en essayant de copier la façon dont le cerveau humain fonctionne. Mais la vérité est que nous ne comprenons pas entièrement le fonctionnement de notre propre cerveau, alors comment pourrions-nous être capables d'écrire du code basé sur quelque chose que nous ne comprenons pas entièrement ?

Malgré tout, en écrivant du code qui imite la façon dont nous pensons que notre cerveau fonctionne, nous avons pu créer des systèmes bien plus puissants que n'importe quelle autre programmation que nous avons créée en tant qu'humains.

Et aujourd'hui, vous pouvez facilement accéder à ces systèmes et les utiliser pour dévoiler des informations vitales qui pourraient changer toute votre stratégie marketing.

Le traitement des langues naturelles, la vision par ordinateur et les solutions d'apprentissage automatique ne sont que quelques-unes des technologies d'IA qui peuvent vous aider à faire exploser vos indicateurs clés de performance.

L'avenir est déjà là et nous voulons que vous soyez prêt. Voici donc une brève introduction à certaines des tactiques d'IA les plus utilisées :

Traitement du langage naturel

Vous aimez parler à des objets inanimés ? C'est très bien (nous ne sommes pas là pour juger), surtout si cet objet vous répond.

Le traitement du langage naturel, ou NLP pour faire court, est l'interaction ou le point de rencontre entre les langages humain et informatique, enseignant et permettant aux systèmes d'analyser et de reproduire les données liées au langage.

Siri, Alexa et Google Assistant sont les exemples les plus célèbres d'IA qui utilisent le traitement du langage naturel pour interagir avec vous, l'utilisateur.

Ils sont capables d'écouter, de répondre et même d'apprendre à travers chaque interaction.

Les robots d'assistance à la clientèle entrent également dans cette catégorie. Par exemple, ChatBot utilise le traitement du langage naturel pour interpréter le discours humain et fournir des réponses personnalisées, et l'apprentissage automatique pour améliorer constamment ses performances.

Les systèmes NLP avancés sont capables de comprendre le texte et la transcription, ils effectuent la reconnaissance vocale et certains sont même capables d'analyser le sentiment humain.

Grammarly est l'un de ces outils. Il utilise l'intelligence artificielle et le traitement du langage naturel pour identifier le ton de la voix, corriger les mots, suggérer une reformulation et, en somme, vous aider à améliorer la rédaction de votre contenu.

Vision par ordinateur

Savez-vous que, parfois, dans la vie, vous devez prouver que vous n'êtes pas un robot ? Par exemple, lorsque vous rencontrez vos futurs beaux-parents pour la première fois, ou lorsque vous essayez de vous connecter à un ancien compte et que vous avez oublié votre mot de passe, ou parfois même lorsque vous créez un nouveau compte.

Il y a là une grande ironie.

Chaque fois qu'un reCaptcha vous demande de prouver que vous n'êtes pas un robot en sélectionnant "toutes les places avec des panneaux de signalisation, des lampadaires, des bus, etc.", vous apprenez en fait à un robot ou à un système informatique à reconnaître et à isoler cet objet particulier dans une image complexe.

Sans même le savoir, vous contribuez à l'amélioration des programmes de vision par ordinateur pour Google Street View, Maps et les voitures à conduite autonome.

Si la PNL est la technologie capable de reconnaître la parole et le texte, la vision par ordinateur est celle capable d'identifier les images et les vidéos.

La vision par ordinateur est à l'origine de ces filtres Instagram qui vous permettent d'escroquer des personnes innocentes. Ce programme informatique reconnaît l'emplacement de vos yeux, la taille de votre front et, sur la base d'un algorithme, il place ces faux cils et ces oreilles de chiot exactement là où le créateur (du filtre) voulait qu'ils soient.

Augmenter la conversion et mieux s'engager

Cette division de l'IA peut vous fournir des moyens créatifs d'augmenter votre taux de conversion et de susciter l'intérêt de votre public cible.

Par exemple, dans le marketing du commerce électronique, la vision par ordinateur est largement utilisée pour recommander des articles similaires.

Si vous achetez des vêtements en ligne et que vous regardez un pantalon de survêtement bleu, les algorithmes basés sur la vision par ordinateur vous recommanderont, sur cette même page, un tas d'autres pantalons ou pantalons de survêtement bleus. Il s'agit d'une méthode éprouvée pour augmenter les ventes globales.

Vous pouvez en savoir plus sur la façon dont l'IA change l'avenir du marketing numérique.

Qu'est-ce que l'apprentissage automatique ?

L'apprentissage automatique est un sous-ensemble de l'intelligence artificielle ; il s'agit de la science qui sous-tend les algorithmes informatiques capables de s'améliorer et de se développer automatiquement par la répétition et l'expérience.

Grâce à l'apprentissage automatique, les programmes informatiques peuvent apprendre et adapter leurs algorithmes et leurs modèles statistiques pour analyser les modèles et les similitudes dans de grandes quantités de données.

L'apprentissage automatique peut être utilisé pour la résolution de problèmes, le travail répétitif, les prévisions et l'élimination des obstacles dans votre travail quotidien en tant que spécialiste du marketing.

Types d'apprentissage automatique

Il existe trois principaux types d'apprentissage automatique, chacun d'entre eux étant utilisé pour résoudre différents types de problèmes.

Tous ces types de modèles ML recherchent dans de grandes quantités de données des modèles et des schémas spécifiques et, sur la base de ceux-ci, élaborent des règles afin de répondre à des questions spécifiques ou de faire des prédictions.

Apprentissage supervisé

Ce type d'apprentissage automatique est basé sur des règles d'entrée-sortie. Vous donnez à votre ordinateur des données étiquetées et un ensemble de règles, et sur la base de ces règles, il peut extraire des réponses détaillées à certaines de vos questions très spécifiques.

L'apprentissage automatique supervisé a lieu lorsque vous éduquez votre algorithme par l'exemple et la correction.

Et nous revenons ici aux images reCaptcha. Il serait difficile d'écrire un code qui permettrait à la machine de reconnaître les plaques de rue, car il en existe de nombreuses variantes, mais si vous montrez à la machine un million d'images de plaques de rue différentes, elle finira par apprendre à les reconnaître.

Bien sûr, elle se trompera parfois, mais tant que vous la corrigez, elle finira par apprendre de ses erreurs et les éviter.

L'apprentissage supervisé est recommandé pour identifier des modèles (modèles de concurrents, modèles de clients, etc.), les comparer et recommander des résultats (comme recommander des pistes idéales).

Apprentissage non supervisé

De l'autre côté de l'apprentissage supervisé, nous avons l'apprentissage non supervisé.

Dans ce cas, vous donnez à votre ordinateur une grande quantité de données non étiquetées, sans règles ni corrections, et il essaie de créer des règles et des modèles par lui-même dans cette quantité massive de données anarchiques.

Cette méthode d'apprentissage automatique est capable de découvrir des modèles non détectés auparavant, auxquels vous n'auriez peut-être même pas pensé. Et c'est là toute la beauté de la chose.

Outre la découverte de schémas, elle dévoilera également des similitudes et des différences dans vos données qui pourraient vous faire repenser l'ensemble de votre stratégie marketing.

De nouvelles corrélations entre les caractéristiques de vos clients pourraient apparaître. Par exemple, 40 % des personnes qui ont acheté l'article X sont également revenues et ont acheté l'article Y. Bien sûr, vous allez alors proposer l'article Y à toutes les personnes qui veulent acheter l'article X à partir de maintenant.

Apprentissage par renforcement

Il s'agit de la méthode par laquelle la machine apprend toute seule par essais et erreurs.

Avec l'apprentissage par renforcement, vous donnez à votre machine une tâche et un objectif, et elle apprend à partir des résultats de ses propres actions. Il vous suffit de définir des paramètres clairs autour de la tâche et de lui permettre de faire des essais afin de trouver le meilleur résultat.

Par exemple, l'IA par apprentissage par renforcement peut être utilisée dans le marketing par courriel dans le but d'augmenter les taux d'ouverture. Le programme examinera vos lignes d'objet précédemment envoyées, testera quelques variations et trouvera la plus efficace après avoir envoyé différents lots d'e-mails. C'est comme un test A/B sur des stéroïdes.

Autres utilisations de l'apprentissage automatique dans le marketing

Vous faites de la publicité en ligne ? Sachez que la publicité programmatique est basée sur l'apprentissage automatique. Vous avez peut-être déjà utilisé l'apprentissage automatique sans le savoir.

Si, dans le passé, vous choisissiez la cible de votre publicité en sélectionnant sa localisation, son sexe, son âge, etc., aujourd'hui, la publicité programmatique fait le rapprochement pour vous en se basant sur des algorithmes.

Elle s'appuie sur ce qu'elle a appris des expériences précédentes et optimise le placement et les caractéristiques de la cible afin que vous obteniez les meilleurs résultats de vos publicités, qu'il s'agisse de la portée, des conversions, des clics ou autres.

Les programmes d'apprentissage automatique seront très certainement utilisés à l'avenir pour offrir à chaque utilisateur une expérience d'achat personnalisée.

Parce que chacun est unique et veut être traité en conséquence, il a été prouvé que la personnalisation de la communication jusqu'au moindre détail augmentait les conversions et la fidélité des clients. Et, bien que cela soit compliqué à faire de nos jours, c'est quelque chose qui a de grandes chances de se produire à l'avenir.

L'IA est-elle faite pour vous ?

Oui, sans aucun doute. Adoptez le changement.

Ce que vous devez retenir de toute cette théorie ennuyeuse, c'est que l'IA et les algorithmes d'apprentissage automatique sont excellents pour reconnaître des modèles, classer, trier et prospecter des sosies, et peuvent en fait vous faire gagner beaucoup de temps et vous éviter des maux de tête.

Pourquoi passer des heures ou des jours à essayer de corréler des données vous-même alors qu'un programme pourrait probablement le faire en quelques secondes ?

La réponse à cette question devrait être assez évidente : vous ne devriez pas le faire, mais n'oubliez pas qu'il y a aussi l'aspect financier du déploiement de l'apprentissage automatique dans votre entreprise.

Pouvez-vous vous permettre d'embaucher des data scientists et de les payer pour développer un outil d'intelligence artificielle spécifiquement adapté à vos besoins marketing ? Félicitations, vous êtes riche !

Ou devriez-vous simplement utiliser les outils d'apprentissage automatique abordables qui sont déjà disponibles sur le marché ?

Vous pouvez parcourir une liste de ces outils que nous avons établie ici.

Comment mettre en œuvre l'IA dans vos processus de marketing ?

Vous ne savez pas par où commencer pour mettre en œuvre l'IA dans votre entreprise ? Essayez ceci :

  • Dressez une liste des tâches répétitives qui pourraient être effectuées beaucoup plus facilement et rapidement par l'IA ;
  • Assurez-vous que vous disposez de suffisamment de données qu'une solution d'IA pourrait utiliser, et assurez-vous que ces données sont exactes ;
  • Commencez à rechercher des solutions de marketing IA ;
  • Testez quelques solutions et voyez celle qui correspond à vos besoins ;
  • Choisissez la bonne plateforme et maîtrisez-la.

Autres lectures

Maintenant que vous avez eu une introduction à l'IA et à l'apprentissage automatique, jetez un coup d'œil à nos réflexions sur la façon dont l'IA change l'avenir du marketing numérique.

Le marketing dans les mondes virtuels : réalité augmentée et virtuelle

Qu'est-ce que le XR ?

En 1994, Paul Milgram a défini la transition entre le monde physique et les nouveaux mondes numériques en l'appelant le Continuum Réalité-Virtualité.

Ce terme a maintenant évolué pour devenir XR (eXtended Reality).

Ce terme générique englobe la réalité virtuelle (VR), la réalité augmentée (AR), la réalité mixte (MR) et toute autre réalité future.

Réalité augmentée (RA)

Augmentation de la perception de la réalité à l'aide d'éléments numériques dans des environnements du monde réel. Pensez à des jeux comme Pokemon Go, à divers filtres de téléphone ou à des applications de shopping comme IKEA Place.

Virtualité augmentée (AV)

On pourrait dire que c'est l'opposé de la RA. La VA augmente la perception d'un espace virtuel en utilisant des objets du monde réel dans des environnements numériques.

Réalité virtuelle (RV)

Un environnement entièrement numérique utilisant des casques pour immerger l'utilisateur dans le monde virtuel.

Réalité mixte (RM)

Un continuum où les réalités numériques et physiques se mélangent en temps réel. Comprend à la fois la RA et la VA.

Les avantages de la RX pour les spécialistes du marketing

Pour de nombreux spécialistes du marketing, l'idée d'utiliser la RX peut s'avérer accablante ; en vérité, elle peut sembler plus compliquée qu'elle ne l'est en réalité.

Il existe de plus en plus d'outils qui permettent aux spécialistes du marketing de tirer parti de la technologie XR - et les avantages sont nombreux.

Offrir des expériences immersives et interactives

En utilisant la RA - une technologie qui est désormais standard sur la plupart des smartphones - les spécialistes du marketing peuvent offrir aux utilisateurs davantage de moyens d'interagir avec leurs produits ou services.

La RV peut ajouter encore plus de profondeur à l'expérience en plaçant l'utilisateur dans un monde qu'une entreprise crée exclusivement pour présenter ses produits.

Améliorer les connexions et les ventes

Voir ou entendre parler d'un produit dans une publicité est une chose, l'utiliser réellement en est une autre.

La RA/la RV améliore la connexion de l'utilisateur avec un produit ou un service en lui permettant de l'essayer, de voir comment il fonctionne et d'imaginer ce que ce serait de le posséder.

Cette expérience est plus concrète et plus émotionnelle, ce qui entraîne des taux d'achat plus élevés.

Atteignez de nouveaux publics et créez du buz

La RA/la RV porte vos efforts de marketing à un autre niveau. Et le plus souvent, les clients le remarquent.

Bien que l'AR/VR se banalise, il existe encore des moyens de se démarquer. En trouvant ces moyens, vous obtiendrez plus de partages sur les médias sociaux, plus de mentions dans les journaux et sur les blogs, et plus d'opportunités de toucher des personnes qui n'ont peut-être jamais entendu parler de vous.

Accédez à de nouveaux flux de données

Le XR est une expérience unique, qui s'accompagne d'ensembles de données uniques. Vous pouvez en apprendre davantage sur vos clients potentiels en voyant comment ils interagissent avec votre produit ou service en réalité augmentée ou virtuelle. Et, par conséquent, vous pouvez ensuite mieux affiner votre stratégie marketing.

Autres lectures

Approfondissez les avantages du XR en découvrant en détail nos réflexions surQu'est-ce que le Live Shopping en ligne ?

Le Métavers et autres réalités augmentées

Qu'est-ce que le Metaverse ?

Lorsque vous pensez au métavers, vous pensez peut-être d'abord à Meta (qui est un bon marketing de Mark Zuckerberg), mais le métavers est bien plus que Meta et existe depuis bien plus longtemps.

Le terme metaverse a été utilisé pour la première fois en 1992 dans le roman Snow Crash, de Neil Stephenson, dans lequel le metaverse est une réalité virtuelle dystopique qui remplace le monde réel, l'humanité l'ayant rendu invivable.

Indépendamment des liens que l'on peut établir avec l'état actuel de notre monde, la plupart des géants de la technologie considèrent désormais le métavers comme une utopie.

Dans cette version du métavers, il s'agirait d'une "unification des réalités physiques et virtuelles permettant une interaction entre pairs, plus vraie que nature, dans des environnements numériques. Les collaborations imiteraient des expériences du monde réel où les éléments AR/VR se combineraient pour permettre aux utilisateurs de vivre des conditions palpables non limitées par les lois de la physique."

Les technologies des métavers devraient être évaluées à 800 milliards de dollars d'ici 2025(Bloomberg Intelligence) et pourraient éventuellement atteindre le seuil des 2 500 milliards de dollars d'ici 2030.

Quels sont les projets actuels de métavers ?

Microsoft La pile métaverse que Microsoft est en train de créer reproduirait des actifs du monde réel, tels que des espaces de travail, des entrepôts, des magasins de détail, etc. Ces jumeaux numériques pourraient être utilisés pour former les employés et simuler d'autres processus commerciaux.

Nvidia En utilisant la technologie Universal Scene Description de Pixar, Nvidia a créé un omnivers open-source. Sa version d'un métavers est un navigateur web 3D auquel les gens peuvent se connecter à l'aide de leur ordinateur portable. Le navigateur est conçu comme un lieu qui connecte tout le monde. Les utilisateurs finaux et les créateurs de contenu peuvent se connecter et accélérer leurs flux de travail 3D, tandis que les développeurs peuvent utiliser la pile technologique pour créer de nouveaux outils et services.

Facebook/Meta Actuellement, il n'y a pas de version fonctionnelle du métavers Meta, mais ils ont l'intention de consacrer environ 30 % de leurs ressources à la création de projets AR et VR. Leur vision du métavers comprend la RA/VR et les lunettes intelligentes, qui permettront aux gens de socialiser, d'apprendre, de travailler, de collaborer et de jouer dans des mondes en 3D.

Epic Games Contrairement à d'autres sociétés de jeux vidéo, Epic Games investit 1 milliard de dollars pour créer une plateforme open-source. Le nom actuel est Epic Megaverse, et Epic Games s'est associé à Spire Animation Studios pour aider à créer des expériences de métavers engageantes.

Quelles sont les technologies utilisées pour le métavers ?

Blockchain et crypto-monnaies

De nombreuses métaverses accepteront, voire utiliseront exclusivement, les crypto-monnaies pour toutes les transactions. Les NFT (Non-Fungible Tokens), utilisant la technologie blockchain, peuvent être utilisés pour établir la propriété et l'authenticité.

AR/VR

La pierre angulaire de tout métavers est la RX. Ces technologies permettent de créer des mondes numériques ou des objets numériques avec lesquels les utilisateurs peuvent interagir. Mais ce qui rend cela encore plus important pour le metaverse, c'est la construction d'un monde immersif et interactif et le lien social. Un jeu VR à un seul joueur n'est pas le métavers, mais une expérience partagée - comme une réunion ou une autre interaction - l'est.

Intelligence Artificielle (IA)

Dans le monde des jeux, l'IA se présente souvent sous la forme de PNJ (personnages non joueurs). Ces personnages permettront des interactions plus sophistiquées à mesure que l'IA progressera. Dans d'autres versions du métavers, l'IA pourrait être utilisée pour la classification d'images, la reconnaissance faciale, le traitement du langage naturel, la localisation et la cartographie, ainsi que l'imagerie et le raffinement informatique haut de gamme.

Modélisation et graphisme 3D

La modélisation et les graphiques 3D avancés permettent au métavers de ressembler le plus possible au monde réel. La RA/VR existe sous une forme ou une autre depuis de nombreuses années, et la modélisation 3D a beaucoup évolué. Si vous pensez aux premiers jours des modèles polygonaux, l'expérience est intéressante, mais il y a toujours une déconnexion car elle ne ressemble pas vraiment au monde réel. Une meilleure modélisation 3D permettra aux gens de s'immerger réellement dans l'environnement, puisqu'ils auront l'impression d'être dans le monde réel.

Informatique de pointe

Sans vouloir être trop technique, l'informatique en périphérie est une forme d'informatique distribuée qui rapproche le stockage des données et l'informatique des sources de données. Cela permet d'accélérer les temps de réponse et d'économiser la bande passante. La RV avancée nécessitant une grande quantité de données, l'informatique périphérique permettra un traitement plus rapide des données, rendant l'expérience du métavers plus complexe et plus fluide.

5G

La 5G est très importante pour rendre le metaverse mobile. Si l'informatique périphérique est importante pour accélérer le traitement, elle doit aller de pair avec des réseaux mobiles plus avancés, capables de traiter autant de données en même temps.

Comment les spécialistes du marketing utilisent-ils la réalité augmentée aujourd'hui ?

La réalité augmentée et la réalité virtuelle sont vraiment partout de nos jours.

La plupart du temps, nous ne nous rendons même pas compte que nous utilisons ces technologies, tant elles sont devenues courantes.

Voici quelques exemples de leur utilisation dans le marketing, mais il en existe bien d'autres.

Ikea L'application IKEA Place permet aux clients de placer des meubles dans leur propre espace pour voir s'ils ont la bonne taille, le bon style et la bonne fonction avant de les acheter.

Adidas et Gucci Si les clients ne sont pas sûrs qu'une nouvelle paire de baskets Gucci ou Adidas leur convienne, l'application AR leur permet d'essayer les chaussures avant de les acheter.

Home Depot Redécorer des pièces peut être difficile, mais Home Depot a rendu le processus un peu plus facile en permettant aux clients d'utiliser une application pour choisir une couleur de peinture.

L'application AR change la couleur sur les murs de n'importe quelle pièce et utilise un éclairage réel pour montrer comment la couleur sera dans la vraie vie.

Alzheimer's Research UK Afin de montrer l'impact des démences et d'augmenter les dons, Alzheimer's Research UK a créé une application RV appelée "A Walk Through Dementia" qui permet aux gens de faire l'expérience directe de cette maladie débilitante.

AMC Theaters Les affiches de films ne sont pas interactives chez AMC. Les clients peuvent ouvrir une application qui scanne l'affiche du film, puis regarder la bande-annonce, lire les critiques et même acheter un billet.

CitiBank Pour permettre de meilleures transactions financières, CitiBank a créé un système qui permet aux traders de visualiser les données et les enregistrements financiers en temps réel.

Réalité augmentée, réalité virtuelle et confidentialité des données

Chaque nouveau type de technologie entraîne l'apparition de nouveaux types de données et, plus généralement, d'une quantité accrue de données. Et avec tout cela vient la question de savoir comment nous protégeons ces données.

Préoccupations en matière de protection de la vie privée dans le domaine de la RA/RV

Les technologies AR/VR collectent beaucoup de données sur les utilisateurs - beaucoup plus que les médias sociaux, les navigateurs ou d'autres formes de technologie.

Non seulement les données sont nombreuses, mais elles sont aussi beaucoup plus personnelles que, par exemple, les clics, les adresses IP ou le comportement sur le Web.

La technologie AR/VR utilise beaucoup plus de données biométriques: scans de l'iris/de la rétine, empreintes digitales/de la main, géométrie du visage, empreintes vocales, suivi des doigts et suivi des yeux. À l'heure actuelle, il est presque impossible d'anonymiser ces données, car les gens ont un ensemble unique de mouvements et de comportements qui peuvent être reproduits avec un haut degré de précision.

Cela soulève de nombreuses questions :

  • Comment les sociétés XR vont-elles sécuriser ces informations ?
  • Où stockeront-elles les données - localement sur les appareils ou dans le nuage ? Et seront-elles cryptées ?
  • Les entreprises XR partageront-elles ces données avec des tiers ? Comment seront-elles utilisées ?
  • Comment les lois sur la confidentialité des données évolueront-elles pour prendre en compte ce type de données ?

Quels types de données sont associés à la technologie XR ?

Il existe quatre principaux types de données associées au XR: observables, observées, calculées et associées.

 

Type de donnéesExemples en AR/VRUtilité dans la RA/VRConsidérations sur la vie privéeApproches d'atténuation

Observable

Personnalités ou ressemblances virtuelles (avatars) ; communications ou messages numériques ; interactions en temps réel dans l'application et dans le monde ; identification des actifs dans l'application et dans le monde (captures d'écran, enregistrements d'objets virtuels, etc.)Génère une présence virtuelle propre à l'utilisateur et lui permet d'interagir avec des espaces et des objets virtuels.Anonymat et autonomie de l'utilisateurDivulgation et consentement de l'utilisateur ; paramètres de confidentialité de l'utilisateur ; communication cryptée ; limites de l'application ; lois contre les violations de l'autonomie personnelle et de la vie privée

Observé

Données de localisation et données spatiales (par exemple, géolocalisation, lidar) ; suivi du mouvement/de la main/de l'œil ; entrées brutes des données BCI ; informations biographiques et démographiques fournies par l'utilisateur (par exemple, nom, âge, intérêts) ; profils de médias sociaux liés ; données comportementales et journaux d'activité générés par l'utilisateur.Crée et améliore l'expérience immersive ; positionne l'utilisateur dans l'espace virtuel ; permet des fonctions avancées (par exemple, interaction avec des objets virtuels, commandes gestuelles et avatars plus réalistes).Anonymat et autonomie de l'utilisateur ; sécurité des informations sensibles fournies ; risque d'utilisation discriminatoire des informations fournies par des tiers.Divulgation et consentement de l'utilisateur ; contrôles d'accès ; cryptage ou stockage local de certaines données ; limites à l'utilisation de l'application ; lois interdisant la discrimination fondée sur certaines informations.

Calculé

Profils d'utilisateurs (par exemple, pour les recommandations ou la publicité) ; identification biométrique ; informations biométriques.Améliore les services et permet des fonctions avancéesSécurité des informations inférées sensibles ; risque d'utilisation discriminatoire des informations inférées par des tiers.Divulgation et consentement de l'utilisateur ; possibilité pour les utilisateurs de contester ou de corriger des informations ; cryptage ou stockage local de certaines données ; lois interdisant la discrimination fondée sur certaines informations.

Associé

Identifiants de connexion ; informations de contact ; informations de paiement ; listes d'amis ; actifs virtuels non identifiables, adresse IP du dispositif.Associer le contenu et les préférences à des utilisateurs ou des appareils spécifiques ; identifier les appareils et permettre l'accès à des fonctions Internet ; améliorer les services grâce à des informations supplémentaires.Fraude ou utilisation malveillante ; inconvénients de la combinaison avec d'autres formes de données d'utilisateur.Authentification de l'utilisateur ; divulgation et consentement de l'utilisateur en cas de combinaison avec d'autres données ; lois établissant des normes de sécurité de l'information.

 

Comment les données peuvent-elles être protégées ?

Comme nous l'avons vu récemment, les lois sont souvent incapables de suivre le rythme de la technologie. Cela met les personnes et les institutions en danger. Alors, que peut-on faire ?

  1. Les mécanismes de consentement doivent être adaptés et améliorés
  2. Améliorer l'éducation des utilisateurs sur les types de données et le consentement
  3. Les utilisateurs doivent être informés chaque fois qu'ils interagissent avec l'IA.
  4. Les défenseurs de la confidentialité des données doivent agir rapidement, car la seule réglementation possible au début est l'autoréglementation des entreprises.
  5. Mettre en œuvre la protection de la vie privée dès la conception dans les environnements XR

Autres lectures

Maintenant que vous avez été initié au marketing dans les mondes virtuels, jetez un coup d'œil à nos réflexions sur la façon dont la réalité augmentée modifie le comportement des consommateurs.

Le marketing avec le Web 3.0 : la prochaine ère de l'Internet

Qu'est-ce que le Web 3.0 ?

Le Web 3.0 est la prochaine étape du développement de l'internet.

Décrit par certains comme le "web décentralisé" et par d'autres comme le "web sémantique", le web 3.0 est le terme générique pour un large éventail de nouvelles technologies qui révolutionnent notre monde en ligne. Cette nouvelle génération d'internet a commencé à émerger entre 2005 et 2010 et s'articule autour de principes directeurs centraux : sécurité, identité, confiance et contrôle par l'utilisateur.

Lorsqu'elle sera pleinement réalisée au cours de la prochaine décennie, les sites web et les applications seront capables de traiter les informations avec une précision comparable à celle des humains.

Même les internautes occasionnels seront en mesure de gérer leurs propres serveurs, de contrôler totalement le sort de leurs données personnelles et d'utiliser une monnaie numérique sécurisée pour effectuer des achats en ligne partout dans le monde.

Tout cela est possible grâce aux percées réalisées dans le domaine du matériel et des logiciels, notamment l'intelligence artificielle, l'apprentissage automatique et, en particulier, la blockchain, qui jette les bases de ce qui nous attend.

Et, comme lorsqu'on appuie sur un interrupteur pour éclairer sa maison ou qu'on utilise un smartphone, les utilisateurs n'ont pas besoin de comprendre le fonctionnement de cette technologie avancée pour en bénéficier. Qu'y avait-il avant le Web 3.0 ?

Le Web 1.0 existait dans les années 1990 et était essentiellement "en lecture seule".

Cette première ère de l'internet permettait simplement aux utilisateurs de trouver des informations, et ils n'avaient guère la possibilité de créer leur propre contenu ou d'interagir avec d'autres personnes.

Un bon exemple de cette ère de l'internet est GeoCities, une page web personnelle contenant des informations sur le propriétaire du site, mais qui reste statique.

Le Web 2.0 a existé à peu près pendant la première décennie du nouveau millénaire, et c'est encore aujourd'hui la façon dont la plupart des gens utilisent l'internet.

Il est connu sous le nom de "web social", YouTube, Facebook, Twitter et Amazon étant ses composants les plus célèbres.

Le Web 2.0 a été construit autour des internautes eux-mêmes, et leur a permis d'interagir plus facilement avec les autres et d'acheter ce qu'ils voulaient.

Cependant, à mesure que le Web 2.0 se développait, il est devenu évident qu'Internet n'avait pas inauguré une nouvelle ère de démocratie et de liberté. Les fausses nouvelles, les problèmes de confidentialité des utilisateurs, les piratages de données et les usurpations d'identité sont devenus les problèmes en ligne fondamentaux d'aujourd'hui et montrent que le développement du web a encore beaucoup de chemin à parcourir.

De plus, le modèle économique du Web 2.0 s'est construit sur la vente des données des utilisateurs à des tiers pour des campagnes de marketing sans consentement valable.

En conséquence, un petit nombre d'entreprises de la Silicon Valley ont exploité les données des utilisateurs pour devenir extrêmement riches et puissantes. Elles sont rapidement devenues les gardiennes du Web 2.0, la plupart du trafic internet passant par elles.

Dans ce contexte, et en modifiant la structure même de l'internet (ou la façon dont nous l'utilisons), le Web 3.0 est considéré comme un moyen pour les utilisateurs de reprendre le pouvoir et le contrôle.

Comment fonctionne le Web 3.0 ?

Le Web décentralisé

Le Web 3.0 donne du pouvoir aux internautes grâce à sa caractéristique principale : la décentralisation.

La décentralisation est rendue possible par la blockchain, qui représente un pas de géant dans la technologie des bases de données.

En pratique, cela signifie que les données des utilisateurs sont réparties entre les ressources informatiques - notamment les smartphones, les appareils, les capteurs et les véhicules - qui appartiennent aux utilisateurs du réseau, et n'ont pas besoin de transiter par des entreprises comme Google, Apple ou d'autres sites de réseaux sociaux.

Des inconnus peuvent ainsi partager des informations personnelles en toute sécurité et sans les risques liés à l'accès de tiers à leurs données.

Aujourd'hui, les applications les plus connues de la blockchain sont les suivantes :

  • Les crypto-monnaies : une monnaie numérique décentralisée qui ne nécessite aucune implication des banques et qui a été conçue pour être utilisée en ligne. Le bitcoin étant l'exemple le plus célèbre, pour lequel la technologie blockchain a été inventée à l'origine.
  • Jetons non fongibles (NFT) : jetons cryptographiques uniques qui ne peuvent pas être répliqués, n'existent qu'en ligne et doivent généralement être achetés avec des crypto-monnaies. Parmi les exemples, citons les œuvres d'art numériques, les objets de collection (comme les cartes de baseball) et les NFT d'Adidas qui ont déjà rapporté plus de 22 millions de dollars à l'entreprise.
  • Contrats intelligents : contrats automatisés et auto-exécutoires dont l'accord est intégré directement dans les lignes de code ; ils sont déjà utilisés dans des domaines tels que les systèmes de vote gouvernementaux, les dossiers médicaux et les services financiers.

Un contrôle accru des utilisateurs sur les plateformes

Il est essentiel que les internautes deviennent également actionnaires des réseaux Web 3.0, puisqu'ils peuvent participer activement au développement de ces chaînes de blocs.

En effet, chaque fois qu'une personne publie des commentaires ou du contenu, elle gagne également des parts du réseau, sous la forme de jetons ou de crypto-monnaies.

Une fois qu'ils en ont gagné suffisamment, ils ont alors le pouvoir de prendre des décisions sur la façon dont le réseau va prendre forme. Cette démocratisation des espaces en ligne explique l'enthousiasme que le Web 3.0 inspire à tant de ses partisans.

Les avantages du Web 3.0 pour le marketing

En définitive, le Web 3.0 permet aux spécialistes du marketing d'adapter de manière transparente les campagnes aux préférences et à la localisation de chaque utilisateur, ce qui signifie qu'ils peuvent mieux s'engager auprès des clients, améliorer la veille économique et vendre davantage de produits.

Examinons plus en détail les avantages pour les spécialistes du marketing :

De meilleures relations avec les clients

Le Web 3.0 permet aux spécialistes du marketing et aux publicitaires de rétablir la confiance et de renouer avec leurs clients, en leur donnant le contrôle et la propriété de leurs données - et en leur fournissant une valeur réelle.

Comme les données personnelles sont stockées sur la propre blockchain de l'utilisateur, plutôt que dans des serveurs gérés par de grandes entreprises tierces, elles sont beaucoup mieux protégées contre les violations de données et les vols d'identité.

Les contrats intelligents sont également parfaits pour établir des relations avec les clients ; ils sont auto-exécutoires, les termes de l'accord étant inscrits directement dans les lignes de code, ce qui élimine l'erreur humaine de l'accord.

En fin de compte, les contrats intelligents renforcent la confiance ; ils font gagner du temps, réduisent les conflits et sont moins chers, plus rapides et plus sûrs que les systèmes de paiement traditionnels.

De meilleures informations sur les clients

Si l'élimination de la vérification d'identité par des tiers signifie que les entreprises disposent de moins de données concrètes sur leur clientèle, le Web 3.0 améliore en fait la veille économique.

Le Web 3.0 prend en charge le contenu numérique généré par l'utilisateur et l'interaction avec celui-ci dans un environnement sécurisé, ce qui encouragera sans aucun doute les consommateurs à être plus ouverts.

Les entreprises pourront donc en tirer parti et adapter leurs stratégies de marketing en conséquence.

Amélioration du parcours du client

Les entreprises qui tirent parti de la technologie Web 3.0 sont en mesure de proposer un processus plus convivial, puisque les préférences des prospects et des clients seront fournies automatiquement par la blockchain.

Non seulement le contenu intégrera automatiquement les préférences des utilisateurs, comme la langue du contenu et les phrases de consentement, mais il supprimera également le remplissage de formulaires et le large transfert d'informations personnelles qui dissuadent souvent les gens de s'inscrire auprès des entreprises.

Plus de données et plus de praticité

La quantité de données dont disposent les entreprises augmente chaque jour.

Le nombre d'appareils connectés à l'internet connaît également une croissance exponentielle, créant ce que l'on appelle "l'internet des objets" (IoT).

Parmi les exemples d'IoT, on peut citer les moniteurs de santé portables, les appareils ménagers connectés, etc. - une connectivité qui accroît l'immersion numérique des personnes dans leur vie quotidienne.

Le Web 3.0 est également connu sous le nom de "Web sémantique". Cela signifie que les données en ligne existantes peuvent être structurées et étiquetées de manière à pouvoir être interprétées par l'intelligence artificielle, ce qui permet d'extraire facilement des modèles de comportement des utilisateurs et de les intégrer dans des campagnes de marketing.

C'est une excellente nouvelle pour les spécialistes du marketing, car cela leur permet de collecter des données auparavant impossibles à obtenir sur la façon dont les gens interagissent avec les appareils et les produits, ainsi que d'analyser leurs habitudes d'achat à travers les plateformes et les comportements.

Des pistes de marketing plus innovantes

Un environnement Web 3.0 améliore l'expérience utilisateur en offrant des possibilités de publicité riche et interactive, ce qui permet aux spécialistes du marketing de diffuser des annonces plus personnalisées aux consommateurs.

La réalité augmentée est un autre canal que les spécialistes du marketing numérique pourront exploiter à leur avantage.

Les NFT offrent sans aucun doute une nouvelle opportunité pour les campagnes de marketing et vont remodeler l'expérience marketing. Elles peuvent simplifier les transactions et, en les associant à un produit et en créant un buzz, elles peuvent stimuler davantage les ventes et rapprocher les mondes numérique et physique.

Processus et procédures rationalisés

L'intégration de l'intelligence artificielle permettra d'automatiser de nombreux processus et procédures des entreprises, ce qui signifie qu'elles pourront allouer des ressources aux parties du parcours qui bénéficieraient le plus d'une véritable implication humaine.

Les entreprises n'auront également plus à se soucier de la protection des données des utilisateurs, ce qui les déchargera de leurs responsabilités en matière de confidentialité des données - ce qui peut s'avérer difficile dans le cadre des lois modernes strictes sur la confidentialité.

Réduction des coûts des entreprises

Pour les petites entreprises en particulier, la nature décentralisée du Web 3.0 signifiera sans aucun doute qu'elles seront mieux protégées contre la menace que représentent les grands acteurs.

Elle réduira les coûts de divers éléments commerciaux, tels que les services intermédiaires, les références et la publicité, et leur donnera un plus grand pouvoir de négociation.

Ce que le Web 3.0 va changer pour le marketing numérique

Le Web 3.0 n'est pas encore tout à fait arrivé ; ses détracteurs affirment qu'il est utopique et que de nombreuses idées ne seront pas complètement réalisées car les grandes entreprises technologiques actuelles ne seront pas supplantées facilement. Il ne serait pas non plus simple de réglementer un espace en ligne totalement décentralisé.

Il est donc difficile de faire des prédictions sur l'évolution du Web 3.0 ou sur ses implications pratiques pour le marketing.

Mais le Web 3.0 est, au moins en partie, déjà là.

L'intégration par Google de signaleurs de médias sociaux dans son algorithme de classement est en soi une preuve indéniable que les stratégies du Web 3.0 devraient être ajoutées aux pratiques de marketing numérique dès aujourd'hui.

Mais le géociblage, le codage sémantique et les avis des utilisateurs sont également monnaie courante, tout comme l'intelligence artificielle et l'apprentissage automatique.

Une chose qui est déjà claire, c'est que les éléments du Web 3.0 qui ont été introduits rendent la collecte de données plus difficile pour les entreprises. Les méthodes de marketing traditionnelles ayant disparu, les entreprises devront s'adapter aux nouvelles idées ou perdre leur avantage concurrentiel.

En d'autres termes, le marketing numérique du Web 3.0 s'éloigne des canaux traditionnels, tels que les sites Web, le courrier électronique et les médias sociaux.

Au contraire, la décentralisation du Web 3.0 signifie que le marketing sera davantage axé sur l'interaction directe avec les clients et les prospects.

Et, en brouillant l'espace entre le monde en ligne et le monde réel, le Web 3.0 offre aux entreprises de nouvelles possibilités de toucher les gens.

Le Web 3.0 offre une expérience beaucoup plus interactive et immersive en ce qui concerne la façon dont le contenu est créé et consommé.

Et, sans l'intervention de plateformes intermédiaires, les internautes auront beaucoup plus de contrôle sur le marketing qu'ils accepteront ou non.

En pratique, cela se traduira par une augmentation de la qualité et de la quantité de contenu marketing.

Le marketing devra également s'aligner sur l'expérience hyper-personnalisée offerte par la technologie Web 3.0. Cela s'étend aux recherches vocales qui offrent un parcours en ligne sans faille, ainsi qu'aux sites web qui devront abandonner leur forme statique actuelle et adapter ce qui est affiché au comportement historique, aux préférences, à l'heure de la journée et à l'emplacement de chaque visiteur.

La propriété collective des blockchains décentralisées, et les parts que les utilisateurs gagnent en participant, signifient que le marketing numérique pourrait bien devoir devenir incitatif pour être efficace.

Il en résulterait une dépendance accrue des internautes en tant que spécialistes du marketing eux-mêmes, dans un environnement mutuellement bénéfique pour les entreprises comme pour les consommateurs.

Et, bien que cela puisse sembler être une utopie, il suffit de regarder l'intervention de Bill Gates chez Letterman pour comprendre à quel point le concept initial du Web 1.0 était déconcertant pour les gens en 1995.

Vie privée et sécurité pour le Web 3.0

L'internet a sans aucun doute apporté de grands avantages à la société, mais les questions de confidentialité et de sécurité en ligne sont impossibles à ignorer.

Dans ce contexte, l'optimisme qui entoure le Web 3.0 repose sur sa capacité à résoudre ces problèmes fondamentaux, en permettant aux internautes, aux entreprises et aux machines de partager des données avec une sécurité bien plus grande, et nous allons passer en revue les principaux avantages ci-dessous :

Suppression des risques liés aux tiers

La principale caractéristique du Web 3.0 en matière de protection de la vie privée est qu'il élimine les tiers de l'utilisation d'Internet.

Le Web 3.0 étant basé sur la blockchain, cette technologie est décentralisée, ce qui signifie qu'aucune personne, aucun groupe ou aucune organisation n'a le contrôle total du réseau.

Au contraire, les données appartiennent aux utilisateurs eux-mêmes, qui bénéficient également de technologies d'identité décentralisées sans "intermédiaire".

Cela signifie que les utilisateurs n'auront plus besoin de s'appuyer sur des plateformes tierces, ou qu'ils pourront à tout le moins mieux les utiliser à leurs propres conditions.

Réduction des risques de piratage et de faille de sécurité

En supprimant l'implication des plateformes Big Tech, on élimine également les risques qu'elles présentent en matière de violations et d'exploitation des données.

La décentralisation signifie également que d'énormes quantités de données ne seront pas stockées en un seul endroit, avec un seul point d'accès.

Ainsi, les violations de données sont réduites au minimum et celles qui se produisent n'affectent pas un grand nombre d'utilisateurs.

En outre, les gouvernements n'auront pas accès à nos données en ligne.

Pour les pirates, la technologie blockchain représente un obstacle de taille pour le vol de toute quantité significative de données.

Les informations étant réparties sur un vaste réseau d'appareils personnels - smartphones, ordinateurs, appareils électroménagers, capteurs, véhicules, etc., les pirates doivent pénétrer dans plus de la moitié d'entre eux pour s'infiltrer dans le réseau. Compte tenu du travail que cela implique, de telles attaques sont rares.

Protection de l'identité des utilisateurs

Les blockchains permettent aux internautes de vérifier eux-mêmes leur identité, ce qui réduit le nombre de personnes ayant accès à leurs informations sensibles.

Les données des utilisateurs sont opaques et des méthodes de cryptage avancées permettent de séparer leur identité des données elles-mêmes. Cela permet aux utilisateurs d'interagir avec les réseaux sans divulguer trop de données personnelles.

Les gens peuvent utiliser des identités numériques sécurisées par cryptage pour effectuer des transactions en toute confiance, sans partager d'informations personnelles sensibles - ainsi, les données personnelles ne font plus des internautes le produit de l'internet.

Le Web 3.0 est donc beaucoup plus sûr que les générations précédentes d'Internet, offrant aux internautes une meilleure sécurité des données et une meilleure protection de leur identité.

Contrôle du partage des données

La technologie du Web 3.0 permet de nouvelles formes d'identité décentralisée, notamment l'identité auto-souveraine (SSI), qui permet à l'utilisateur de contrôler ses informations d'identification sans l'intervention de tiers, ce qui lui donne un bien meilleur contrôle sur les informations qu'il partage et protège sa vie privée.

En ce qui concerne le partage des données, si les chaînes de blocs ne peuvent être modifiées que par les internautes, elles sont visibles par pratiquement tout le monde. Ainsi, lorsqu'elles sont construites sur cette technologie, les utilisateurs peuvent voir qui a accès à leurs données, et ce sont eux qui décideront quand, comment et pour combien de temps ils partageront leurs données personnelles avec d'autres.

Cela est facilité par le fait que les données des utilisateurs sont cryptées au point d'être totalement inviolables, ce qui empêche les entreprises d'exploiter les données sans le consentement explicite des utilisateurs.

À l'avenir, au lieu de fournir des données personnelles pour chaque plateforme que vous utilisez, les utilisateurs pourront simplement décider en un seul endroit quelles données ils autorisent les plateformes à utiliser.

Quels sont les risques de Web3 en matière de confidentialité et de sécurité ?

Aucune technologie n'est exempte de risques et le Web 3.0 n'est pas différent.

La décentralisation entraîne ses propres problèmes, car elle signifie que les données se trouvent en dehors des serveurs centralisés sécurisés qui n'ont qu'un seul point d'entrée.

En tant que tel, le nombre d'attaques par ransomware, de violations de crypto-monnaies et de fuites de données semble devoir se poursuivre à mesure que la technologie Web 3.0 se répand, notamment en raison de la nature de la décentralisation qui rend très difficile pour les autorités d'identifier la responsabilité du contrôle des données ou d'attraper les pirates. Confidentialité des données Étant donné que les données personnelles passeront par l'intelligence artificielle et seront analysées par des machines, il est probable que la confidentialité des données puisse être compromise. Les données personnelles pourraient également être accidentellement divulguées ou déplacées vers un endroit non sécurisé. Manipulation des données L'une des préoccupations liées au Web 3.0 est la possibilité que l'intelligence artificielle soit programmée dans le but de manipuler intentionnellement les données ou de produire les résultats souhaités.

Un bon exemple est celui de Microsoft qui a configuré son chatbot "Tay" pour qu'il apprenne le comportement humain à partir de Twitter, mais des personnes ont intentionnellement envoyé des tweets malveillants et l'ont entraîné à être raciste. Problèmes juridiques Les contrats intelligents comportent le risque de piratage logique et l'absence de protection juridique lorsque les choses tournent mal.

La décentralisation peut également rendre difficile l'identification des responsabilités et, même si vous intentez un procès, l'anonymat des contrats légaux ajoute des complications supplémentaires.

Il existe également un risque de "rug pulls", c'est-à-dire que les investisseurs perdent leurs fonds lorsque les développeurs de crypto-monnaies abandonnent le projet.

Le plus grand exemple de ce phénomène à ce jour est celui de Thodex, où plus de 2 milliards de dollars en crypto-monnaies ont disparu. Questions législatives Si l'on considère le Web 3.0 du point de vue des décideurs politiques, la décentralisation rend difficile l'identification du contrôleur et du processeur des données personnelles.

On ne sait pas non plus comment les internautes pourront supprimer ou modifier leurs informations personnelles sur et hors de la blockchain, ni comment fonctionneront les demandes d'accès aux données - et qui en sera exactement responsable.

L'hébergement de contenu distribué rend également difficile la détermination de la juridiction nationale dont relève un site web particulier.

Ce manque de centralisation et d'accès aux données rend également plus difficile le contrôle de la cybercriminalité, notamment le harcèlement et l'extorsion en ligne. Comment la police peut-elle faire appliquer les lois sur les discours haineux si elle ne peut pas identifier les internautes ?

L'étendue de la sécurité reste incertaine

Le Web 3.0 pourrait bien anéantir les espoirs des enthousiastes qui y voient un moyen de reprendre complètement le pouvoir aux grandes organisations, car il est probable qu'il fonctionnera parallèlement au Web 2.0.

Mais comme les entreprises du Web 2.0 intègrent déjà cette nouvelle technologie dans leurs plates-formes, sa forme finale deviendra plus claire à mesure que nous avancerons.

Le Web 3.0 s'articule autour du principe de la sécurité des données, mais il reste essentiel que des mesures de sécurité y soient intégrées de l'extérieur. De nouveaux risques arriveront sans doute, et seul le temps dira si les utilisateurs et les entreprises profiteront des nombreux avantages potentiels en matière de protection de la vie privée.

Autres lectures

Maintenant que vous avez eu une introduction rapide aux principes de base, jetez un coup d'œil à notre vidéo explicative rapide sur la façon dont Web3 va aider le marketing numérique pour vous assurer que vous comprenez ce que cela pourrait signifier pour vous en tant que spécialiste du marketing.

Construire votre pile Martech prête pour l'avenir

Les meilleures piles martech sont considérées comme étant à l'épreuve du temps, dans la mesure où elles intègrent pleinement les technologies de pointe dans les systèmes et processus de l'entreprise. Cela permet aux spécialistes du marketing d'optimiser la communication sur tous les canaux d'une manière qui sera efficace aujourd'hui et à l'avenir.

Mais le paysage est en constante évolution, puisque deux tiers des spécialistes du marketing ont modifié leurs piles au cours de l'année écoulée(Martech Replacement Survey 2021).

Les tendances vont et viennent, et des options autrefois populaires - comme Adobe et Sitecore - ont perdu leur part de marché, les marketeurs étant devenus plus sélectifs.

Cela illustre clairement à la fois la rapidité de l'innovation dans le secteur, et la complexité pour les marketeurs de se fier à des choix faits sur le long terme.

L'une des questions qui se posent ici est la véritable agonie du choix qui s'offre aux spécialistes du marketing, avec plus de 8 000 plates-formes différentes désormais disponibles - soit une augmentation de 5 233 % des options au cours de la dernière décennie.

Dans ces conditions, la mise en place d'une pile martech prête pour l'avenir exige des spécialistes du marketing qu'ils comprennent quelles fonctionnalités sont fondamentales pour les objectifs plus larges de l'entreprise et lesquelles seront les plus bénéfiques à leurs propres ambitions - en particulier compte tenu des contraintes de ressources.

Et, bien qu'il soit un peu trop tôt pour prédire à quoi ressemblera la pile une fois que le Web 3.0 aura été pleinement réalisé, cette nouvelle technologie Internet apportera sans aucun doute de nombreux changements révolutionnaires au niveau du backend.

Ce chapitre passe en revue cette technologie, avant de donner des conseils sur la façon dont les spécialistes du marketing peuvent construire leur pile à partir de zéro de manière à ce qu'elle fonctionne ensemble de façon logique et efficace - une priorité pour tout spécialiste du marketing aujourd'hui.

Qu'est-ce qu'une pile Martech ?

La technologie marketing - ou Martech en abrégé - désigne une gamme d'outils qui permettent aux spécialistes du marketing de communiquer avec les internautes tout au long du cycle de vie du client, de recueillir davantage d'informations sur leurs clients et leurs campagnes, d'automatiser certains processus et de faciliter leur travail dans son ensemble.

Considérez chaque plateforme comme une application différente sur votre smartphone ; ensemble, elles permettent aux spécialistes du marketing de mesurer et d'améliorer l'efficacité des campagnes de marketing, d'automatiser les tâches répétitives et d'améliorer la fonctionnalité dorsale d'autres outils.

La Martech est différente des autres systèmes informatiques, dans la mesure où chaque outil n'existe souvent que pour répondre à une seule tâche spécifique - bien que cela soit en train de changer. Et, bien qu'elles puissent être efficaces lorsqu'elles sont utilisées indépendamment, chaque plateforme devient exponentiellement plus utile lorsqu'elle est intégrée à d'autres technologies.

C'est ce que l'on appelle votre pile, dans laquelle vos différentes plateformes partagent des données et des fonctionnalités pour améliorer la portée du marketing, et qui se compose de 120 outils différents pour le marketeur moyen(Chief Martech).

Pourquoi une pile marketing est-elle importante ?

Une pile martech efficace intègre tout votre travail de marketing multiplateforme dans un système unique. Elle prend en charge chaque étape du parcours client, en centralisant toutes les données, ressources et analyses, et apporte les avantages suivants aux entreprises :

  • Expérience client - martech crée un parcours utilisateur sans faille, améliorant l'expérience client, renforçant la fidélité à la marque et, au final, augmentant le chiffre d'affaires de l'entreprise.
  • Collaboration interdépartementale - martech permet aux différents départements de mieux travailler ensemble, en fournissant des plateformes qui rationalisent les informations et les processus, permettant aux entreprises de prendre des décisions plus éclairées.
  • Efficacité des ressources - martech automatise les tâches banales, répétitives et chronophages, ce qui permet aux entreprises d'allouer des ressources aux domaines qui bénéficient le plus de l'intervention humaine.
  • Contenu axé sur les données - la martech permet aux spécialistes du marketing de mieux exploiter l'énorme quantité de données à leur disposition, sous la forme d'un contenu hyperpersonnalisé qui peut être ciblé et optimisé pour obtenir de meilleurs résultats.

Éléments clés de votre pile martech

La dernière décennie a vu de réelles avancées dans le paysage martech, et il existe désormais des outils capables d'optimiser le marketing pour tout type d'entreprise.

Cependant, la composition d'une pile sera différente d'une entreprise à l'autre, reflétant des tailles, des objectifs et des préférences différents.

Puisqu'il n'y a pas deux entreprises qui travaillent de la même manière, il n'y a pas deux entreprises qui devraient avoir la même pile martech - ou l'utiliser de la même manière.

Et, bien que l'ampleur même des outils disponibles rende difficile toute généralisation, la martech entre généralement dans les catégories suivantes :

  • Gestion de la relation client - permet aux entreprises de gérer toutes les communications avec les clients et les prospects, ainsi que les enregistrements les concernant, en un seul endroit.
  • Logiciel de gestion des médias sociaux - permet aux entreprises de dialoguer avec les internautes sur toutes les plateformes de médias sociaux simultanément.
  • Logiciel de marketing par courriel - permet aux spécialistes du marketing de gérer toutes les communications par courriel, et est souvent intégré à des plateformes d'automatisation ou de marketing entrant.
  • Outils d'analyse des données - permettent aux responsables marketing d'analyser l'efficacité de leurs canaux de marketing, en fournissant des statistiques sur des éléments tels que le trafic, les pages vues, les taux de clics, etc.
  • Plateforme de gestion du consentement - permet aux entreprises de demander, de collecter et de stocker le consentement des utilisateurs, afin de se conformer aux réglementations internationales en matière de données personnelles.
  • Logiciel d'automatisation du marketing - met en place des systèmes pour les tâches marketing banales, supprimant ainsi le besoin d'intervention humaine.
  • Gestion des ressources marketing - permet aux entreprises de consolider les ressources, telles que le contenu, les flux de travail et les processus, dans un système unique.
  • Logiciel de gestion du marketing de contenu - permet aux spécialistes du marketing d'accomplir une tâche spécifique dans le domaine du marketing de contenu, comme la gestion des flux de travail de l'équipe ou la programmation d'une campagne d'e-mailing.
  • Logiciel de gestion du marketing événementiel - aide les organisateurs à planifier, exécuter et analyser l'efficacité des événements.
  • Outils publicitaires - permettent de personnaliser et de microcibler les campagnes publicitaires en optimisant l'intégration des données personnelles.

Comment construire votre pile Martech

La plupart des entreprises recherchent simplement en ligne la "meilleure pile martech" et optent pour les conseils qu'elles voient en premier. Mais ces choix ne reflètent pas les besoins réels de votre entreprise et n'incluent pas les fonctionnalités qui pourraient être les plus utiles à votre travail.

De plus, aucune entreprise ne construit vraiment sa pile à partir de rien ; elle utilise déjà des composants clés, mais n'a simplement pas pensé à les intégrer ensemble. Par exemple, un site Web est souvent le composant central autour duquel les spécialistes du marketing construisent leur pile, bien que d'autres choisissent une plateforme de gestion de la relation client ou un outil d'automatisation.

Le meilleur conseil à donner à toute personne qui envisage de construire sa pile est de commencer par établir les fondations avant de poser quoi que ce soit par-dessus. En tant que tel, vous devriez commencer par les bases :

  1. Système de gestion de contenu - tel que Wordpress, Wix, ou Shopify
  2. Gestionnaire de la relation client - tel que Hubspot, Outreach ou Groove.
  3. Outils d'automatisation du marketing, tels que Marketo, Eloqua ou Omnisend.
  4. Logiciel d'analyse, tel que Google Analytics ou Visitor Analytics.

Une fois que tout cela est en place, vous pouvez commencer à construire votre pile, qui ressemblera à quelque chose comme ceci :

Il est essentiel de dessiner une carte comme celle ci-dessus, car elle vous aidera à comprendre comment les différents éléments de votre pile s'intègrent ensemble pour assurer la réussite globale du marketing.

Vous voudrez également créer une feuille de route pour établir votre pile martech, ce qui peut être fait en suivant les étapes ci-dessous :

1. Évaluez vos besoins

En règle générale, vous ne devez adopter que la martech dont vous avez réellement besoin ; commencez par évaluer les plateformes dont votre entreprise a besoin pour rester compétitive dans le secteur. Identifiez vos priorités et objectifs marketing, les défis auxquels votre équipe est confrontée, et établissez votre budget martech - cela vous permettra de prendre des décisions plus éclairées.

2. Audit de la martech existante (le cas échéant)

Dressez une carte des différentes technologies de marketing que vous utilisez déjà - cela vous permettra d'identifier les lacunes de votre écosystème existant et de décider de celles que vous devez éliminer, mettre à niveau ou remplacer.

3. Comparez les options disponibles

Recherchez les différentes alternatives envisagées - évaluez l'utilité de leurs caractéristiques par rapport à vos objectifs généraux, et identifiez les facteurs qui dicteront votre décision finale.

4. Mettre en œuvre les choix

Une fois que vous aurez choisi les meilleurs ingrédients pour votre pile, vous voudrez configurer chaque plate-forme en fonction de vos préférences. Ce travail nécessitera également l'élaboration de tâches et de flux de travail en fonction de la martech que vous avez choisie, afin d'intégrer ces outils dans les systèmes et processus plus larges de votre entreprise.

Il est également important de se rappeler que, pour atteindre son plein potentiel, votre pile martech devra traverser les départements de l'entreprise, en particulier l'informatique, les ventes et le marketing. La collaboration interdépartementale est donc essentielle pour que votre pile fonctionne efficacement.

5. Former le personnel

Pour tirer le meilleur parti de votre martech, il est important que tous les employés s'y investissent et soient formés en conséquence. Il est souvent considéré comme très bénéfique d'installer un "champion" pour aider à promouvoir et à évangéliser chaque nouvelle plate-forme.

6. Analysez les performances

Une fois la plateforme mise en œuvre, vous devrez évaluer régulièrement son efficacité, identifier les problèmes et décider de la meilleure façon de les résoudre, en changeant de plateforme si nécessaire.

En fin de compte, cette analyse sera basée sur le retour sur investissement de votre pile technologique, qui reflète l'efficacité avec laquelle elle a été conçue.

Dans la pratique, le développement d'une pile martech bien conçue prendra du temps, notamment parce que ces outils devront être intégrés aux systèmes et processus plus larges de l'entreprise, ainsi qu'aux différents départements.

Elle devra également être adaptée régulièrement en réponse à des éléments tels que l'évolution des objectifs marketing ou l'introduction de nouvelles innovations martech - vous devez donc vous assurer que votre pile reste dynamique.

Obstacles à la pérennisation d'une pile martech

Les entreprises investissent des ressources considérables dans la martech, ce qui met les spécialistes du marketing sous pression pour qu'ils optimisent les outils qui leur ont été donnés et fournissent un bon retour sur investissement dans un environnement difficile.

Cependant, la tâche de construire et d'intégrer une pile martech efficace et à l'épreuve du temps peut s'avérer écrasante, car elle nécessite une expertise pour gérer et coordonner tous les différents outils afin qu'ils fonctionnent ensemble efficacement.

Malheureusement, les personnes possédant les connaissances et l'expertise nécessaires à la mise en place d'un ensemble de technologies sont rares, et les spécialistes du marketing ne sont pas suffisamment formés. Souvent, ils ne comprennent pas pleinement la martech dont ils disposent déjà, ce qui rend l'investissement requis superflu, et trouvent difficile de construire une pile avec tous les outils dont ils ont besoin.

La sécurité des données et le respect de la vie privée sont également des éléments essentiels, et les spécialistes du marketing ont du mal à s'assurer que les données sont partagées de manière transparente à travers une pile, et à gérer ces données efficacement.

En outre, pour qu'une pile martech fonctionne efficacement et crée un parcours client sans faille, il est essentiel que tous les départements de l'entreprise adoptent ces outils et les utilisent de manière cohérente. Mais cela peut s'avérer difficile dans la pratique - et l'expérience a montré que l'adhésion des ventes est un problème pour de nombreuses entreprises.

Le nombre sans cesse croissant d'options disponibles rend également la pile plus complexe que nécessaire, et il est difficile de suivre les nouvelles tendances et innovations technologiques.

Alors que le marketing devient de plus en plus technologique et que les mesures de sécurité des données sont plus importantes que jamais, il est logique que les entreprises, quelle que soit leur taille, emploient un expert capable de veiller à ce que tout se passe bien et de former les autres membres du personnel.

Que pouvez-vous faire de ces informations ?

Étant donné l'importance du travail en ligne dans les pratiques marketing modernes, la martech est le marketing d'aujourd'hui - une pile bien conçue vous aide à travailler plus intelligemment, et non plus difficilement, et rationalise la communication dans toute votre entreprise.

En fin de compte, les entreprises couleront ou nageront en fonction de l'efficacité avec laquelle elles tireront parti des outils de marketing mis à leur disposition.

En tant que tel, sans une feuille de route pour créer une pile martech entièrement intégrée, les spécialistes du marketing se trouvent dans une situation de désavantage concurrentiel réel.

Le paysage continue d'évoluer rapidement, la technologie devenant plus avancée et plus centrée sur les données que jamais, et seuls ceux qui se forment en permanence peuvent espérer rester dans la course.

De plus, les études montrent que les responsables marketing pensent qu'ils n'utilisent que 58 % du potentiel de leur martech(Gartner CMO Spend Survey), et seul un responsable marketing sur cinq a mis en place une stratégie pour optimiser ses piles(Ascend2).

Ces informations peuvent donc vous aider à trouver la bonne martech et à l'utiliser efficacement. Elles peuvent également vous aider à comprendre pourquoi la formation du personnel aux martechs est si importante, d'autant plus que les experts externes deviennent de plus en plus chers.

Quelles sont les prochaines étapes de la technologie marketing ?

Vie privée

Le GDPR a été promulgué il y a seulement quatre ans, inaugurant une nouvelle ère qui limite ce que les entreprises peuvent faire avec les données personnelles des internautes.

Depuis, de nombreuses plateformes martech sont apparues sur le marché, conçues pour garantir que le traitement des données respecte des règles strictes en matière de conformité et de confidentialité.

Toutefois, les spécialistes du marketing ont encore du mal à trouver des options dotées de solides fonctions de sécurité des données et de protection de la vie privée. Mais cela va certainement changer dans les années à venir, au fur et à mesure que l'innovation arrivera sur le marché.

Cybersécurité

La menace que représente la cybersécurité est plus grande que jamais, la prolifération des outils martech créant de nouveaux points d'accès aux données que les pirates peuvent exploiter.

Il s'agit d'une préoccupation réelle, 58 % des spécialistes du marketing considérant qu'il s'agit de leur principale priorité lorsqu'ils choisissent une martech(Treasure Data).

Face à la perspective de sanctions pour les entreprises qui protègent mal les données des utilisateurs, les plateformes martech multiplient les fonctions de sécurité, et les innovations futures verront l'arrivée de plateformes offrant une cyberprotection multiplateforme.

Web 3.0

Il s'agit de la nouvelle génération de technologies numériques qui remodèle la façon dont les utilisateurs et les spécialistes du marketing abordent Internet, et comprend des innovations comme la blockchain, les crypto-monnaies, les contrats intelligents et les jetons non fongibles (NFT).

La martech s'adaptera pour s'intégrer à ce nouvel environnement décentralisé, en renforçant la personnalisation de la communication et en supprimant les intermédiaires du Web 2.0, comme Twitter et Facebook.

L'intelligence artificielle

Les spécialistes du marketing sont bien conscients du potentiel offert par l'intelligence artificielle, cette technologie étant déjà intégrée dans des outils tels que les chatbots et les analyses de sites web.

Cependant, elle deviendra de plus en plus répandue dans les années à venir, car les spécialistes du marketing cherchent des moyens de travailler plus efficacement et d'accroître la personnalisation tout en préservant la sécurité des données - une priorité dans les années à venir.

Metaverse

Le Metaverse est un monde numérique entièrement réalisé ; il comprend des éléments tels que la réalité virtuelle et la réalité augmentée. Son développement prendra du temps et sa forme finale reste incertaine, mais il représente une réelle opportunité pour les spécialistes du marketing à la recherche de nouveaux moyens d'engager le dialogue avec leurs clients.

Contenu audiovisuel

Grâce à l'innovation moderne, les spécialistes du marketing peuvent désormais utiliser toute une série de supports pour diffuser du contenu aux utilisateurs de manière inédite et passionnante - notamment des vidéos et des podcasts en direct.

Les futures tendances Martech selon les experts

L'innovation dans le domaine du marketing numérique continue de monter en flèche, introduisant de nouvelles technologies qui facilitent la création, l'intégration et la gestion des plateformes par les entreprises.

Les dépenses consacrées à la martech continueront d'augmenter et représenteront une part de plus en plus importante des budgets marketing. En effet, les experts prédisent que dans cinq ans, le marketing dépensera plus d'argent en technologie que les départements informatiques(Gartner).

À l'inverse, de nouvelles options arrivent chaque jour sur le marché et offrent des outils qui auraient auparavant coûté des sommes considérables.

À plus long terme, les plateformes d'intelligence artificielle, d'apprentissage automatique et d'analyse avancée seront utilisées pour optimiser davantage le parcours complet du consommateur et les différents canaux qui en font partie.

Les plateformes ne nécessitant aucun codage sont également en plein essor, ce qui permet à quiconque de créer et d'adapter ses propres solutions.

Comment les spécialistes du marketing peuvent-ils rester en tête de la courbe ?

La meilleure façon pour les spécialistes du marketing de garder une longueur d'avance est d'utiliser la meilleure martech, qui leur permet de travailler plus efficacement.

Au minimum, vous devrez vous assurer que ces outils sont maintenus à jour, pour vous permettre de profiter des nouvelles fonctionnalités et de rester compétitif.

Lorsqu'il est bien fait, le marketing exige une capacité à voir à quoi ressemblera le marché à l'avenir, et à savoir comment les préférences des clients évolueront avant qu'elles ne changent.

Cependant, l'intuition est loin d'être infaillible. En tant que spécialiste du marketing, vous devrez surveiller le marché, connaître vos concurrents et comprendre comment ils se différencient des autres produits sur le marché. Vous devrez également lire régulièrement les publications spécialisées et les nouvelles du secteur, assister aux événements du secteur et suivre des cours de formation.

La formation continue des employés est également essentielle, afin que chacun ait le même niveau de connaissance du secteur et de la technologie qu'il utilise.

À cette fin, encouragez une culture d'apprentissage au sein de l'entreprise, faites en sorte que les employés aient pour objectif de s'informer sur la technologie et abandonnez les pratiques dépassées au profit de méthodes plus efficaces et innovantes.

Du point de vue technologique, il est bon d'essayer régulièrement les essais, démos et applications martech gratuits, de suivre une formation martech et d'obtenir une certification officielle.

Vous pouvez également garder une longueur d'avance en intégrant l'intelligence artificielle et l'apprentissage automatique à votre pile, car ces logiciels peuvent identifier les tendances futures et fournir une feuille de route pour survivre aux situations difficiles.

Autres lectures

Maintenant que vous avez pris connaissance des éléments clés à prendre en considération lors de la mise en place de votre pile martech, jetez un coup d'œil à nos10 principales solutions marketing prêtes pour l'avenir.

Analyse des visiteurs : Prêt pour l'avenir

Connaître son client

L'avenir du marketing se gagnera avec les données.

C'est pourquoi il est essentiel pour votre entreprise de connaître ses clients.

Nous nous sommes tournés vers l'avenir depuis nos débuts en 2016 - en créant une solution tout-en-un qui privilégie la confidentialité et évolue toujours avec son temps.

Solution tout-en-un

Nous croyons en la puissance des solutions tout-en-un. Le marketing numérique se complique, surtout lorsqu'il s'agit de données. Souvent, cela nécessite l'utilisation de plusieurs applications. L'une d'elles peut fournir des statistiques détaillées sur le trafic, mais ne pas proposer de cartes thermiques. Une autre peut être spécialisée dans les enquêtes et les commentaires des utilisateurs, mais ne proposer aucun outil de suivi des conversions.

L'un de nos objectifs est de faciliter le travail des spécialistes du marketing et des propriétaires d'entreprises, de le rendre plus rentable et plus sûr. C'est pourquoi nous proposons une solution tout-en-un pour l'analyse web et le marketing numérique.

Vous économisez de l'argent en n'ayant pas besoin de travailler avec autant d'applications, et vous avez un meilleur contrôle de vos données puisqu'elles sont centralisées en un seul endroit.

Statistiques du site Web

  • Structure du trafic - Les organisations peuvent voir quelle part de leur trafic est directe et quelle part atteint leur site Web par le biais d'e-mails, de canaux de médias sociaux, de la recherche organique ou de références.
  • Ces données sont également divisées en d'autres catégories : canaux les plus performants, durée de visite par canal, nombre de pages visitées par canal et taux de rebond par canal.
  • Graphiques de trafic - Consultez les graphiques de trafic pour voir facilement les mois, les jours de la semaine et les heures les plus populaires sur un site Web.
  • Visiteurs - Un aperçu des visiteurs et de leur activité en temps réel : derniers visiteurs, cartes, emplacements, etc.
  • Visites de pages - Voyez les performances de chaque page, découvrez le contenu le plus populaire, où des améliorations peuvent être apportées, et optimisez le site Web et le contenu en fonction des données.
  • Pages d'atterrissage - L'endroit où les visiteurs atterrissent pour la première fois sur un site Web peut aider une entreprise à découvrir ses pages les plus populaires, le comportement des visiteurs après leur première interaction avec la marque, ou lui donner des idées sur la façon d'améliorer ses pages.
  • Conversions - Un entonnoir de conversion est un outil très important pour les spécialistes du marketing numérique. Un entonnoir indiquant les taux de conversion des processus les plus importants (achats, enregistrements, inscriptions, etc.) n'est pas une option, mais une nécessité.
  • Systèmes d'exploitation, appareils, navigateurs - Voyez le nombre et le pourcentage de visiteurs répartis selon le type d'appareils, de systèmes d'exploitation ou de navigateurs utilisés pour visiter un site Web !
  • Analyse de la concurrence - Découvrez comment les différents concurrents se comparent les uns aux autres. Vérifiez et comparez les visites moyennes, l'utilisation des navigateurs, les appareils et les résolutions d'affichage.
  • Campagnes - Suivez tout le trafic provenant des campagnes PPC, des tests A/B, des newsletters, des médias sociaux, des promotions et de toute autre source.
  • Visiteurs des campagnes - Suivez l'activité des visiteurs des campagnes sur le site, la source de la campagne d'où ils proviennent et le type de contenu avec lequel ils ont interagi.

Comportement des utilisateurs

  • Suivi des événements - Toute interaction avec un site Web peut être suivie à l'aide du suivi des événements. Nous proposons des options de suivi personnalisé et automatique, de sorte que vous pouvez compter sur notre logiciel pour trouver des événements sur votre site ou vous pouvez les ajouter vous-même.
  • Cartes thermiques - Une carte thermique est une représentation visuelle de l'activité des utilisateurs (clics, défilements, etc.) dans différentes zones d'une page Web. Il s'agit d'une fonction d'analyse Web avancée qui permet aux propriétaires de sites Web et aux spécialistes du marketing de mieux comprendre le comportement des visiteurs.

Ils fonctionnent en affichant des couleurs chaudes, comme le rouge, l'orange et le jaune, sur les zones à forte activité, des couleurs froides, comme le bleu ou le vert pour une certaine activité, tandis qu'aucune couleur ne représente une activité significative.

  • Enregistrements de session - Les enregistrements de session aident les propriétaires de sites Web à mieux comprendre où et pourquoi des baisses de fréquentation se produisent sur leurs sites. Ces enregistrements peuvent être très utiles lorsqu'on recherche des problèmes de convivialité sur un site Web.
  • Entonnoirs de conversion - Le parcours du client sur un site Web peut être suivi plus facilement à l'aide d'entonnoirs de conversion. L'entonnoir de conversion est un outil très important pour le marketing numérique. L'entonnoir de conversion est un outil très important pour le marketing numérique. Un entonnoir peut fournir des informations sur les taux de conversion de processus importants (par exemple, combien de visiteurs achètent un produit, s'inscrivent à un service, consultent un certain contenu ou s'inscrivent à une newsletter).

Commentaires des visiteurs

  • Enquêtes - Créez des questionnaires sur plusieurs pages auxquels tout utilisateur peut répondre.
  • Sondages - Intégrez des bulles de commentaires rapides directement sur un site Web.

Projets futurs

  • Analyse du parcours des visiteurs : visualisez les parcours anonymes et cumulés des pages des visiteurs d'un site Web.
  • Social Media Tracker - Visualisez toutes les informations essentielles et l'activité des canaux de médias sociaux liés, de manière centralisée et en un coup d'œil.
  • Module SEO - Obtenez des informations de base sur le classement d'un site Web et des suggestions sur la manière de l'améliorer.
  • Analyse du trafic sortant - Vérifiez où vont les visiteurs lorsqu'ils quittent un site.
  • Module de chat v1.0 - Restez en contact avec vos visiteurs ou vos clients à l'aide d'un outil de chat (support) basique et basé sur des règles.
  • Ecom Stats - Obtenez des statistiques spécialisées pour un site de commerce électronique.
  • Form Analytics - Détectez tous les formulaires d'un site Web et voyez les statistiques détaillées pour chaque champ de formulaire, ainsi que les détails généraux par formulaire.

L'avenir de Cookieless

Le terme "sans cuisson" a été un peu à la mode ces derniers temps et il semble que tout le monde parle de l'avenir sans cuisson. Nous avons été à l'avant-garde de cette tendance au cours des dernières années et nous connaissons l'importance de l'absence de cookies.

Nous proposons le cookieless par défaut à tous les propriétaires de sites Web.

Grâce à notre approche innovante du suivi sans cookie de Visitor Analytics, les cookies ne sont jamais utilisés. Au lieu de cela, nous utilisons une sorte d'empreinte digitale, ou - pour encore plus de confidentialité - des identifiants uniques.

Lorsqu'un utilisateur visite un site Web pour la première fois, il laisse une empreinte numérique qui peut être reconnue ultérieurement lors d'une visite ultérieure. Avec les identifiants uniques, les données sont uniques pour chaque visite, ce qui rend les données personnelles encore plus sûres. Cookieless a 3 implications principales :

  • le respect de la vie privée des individus et de toutes les lois sur la protection de la vie privée
  • la seule solution 100% précise pour suivre l'ensemble des activités des utilisateurs
  • elle offre plus de sécurité en ne stockant pas les données sur les appareils des utilisateurs.

Quelle est la différence entre les empreintes digitales/identifiants uniques et les cookies ?

Les empreintes digitales et les identifiants uniques ne sont pas stockés sur un appareil et ne peuvent donc pas fournir de données sur ce que fait le visiteur en dehors des sessions liées au site particulier. Certaines données anonymes sont stockées, mais uniquement dans l'environnement d'analyse, et il est impossible de les associer aux habitudes et à l'historique d'un individu particulier.

L'avenir de la vie privée

Chaque nouvelle année apporte son lot de nouvelles lois sur la confidentialité des données ou de modifications des lois existantes.

Le centre de confidentialité des données de notre application est configurable pour s'adapter à tous les besoins : CCPA, GDPR, TTDSG, ePrivacy, et plus encore.

Au fur et à mesure que les lois sur la confidentialité des données changent, notre première priorité sera de rester à jour - ainsi, vos données sont toujours en sécurité avec nous.

Le centre de confidentialité offre un choix de quatre modes de confidentialité différents :

  • Confidentialité par défaut
  • Confidentialité de base
  • Suivi sans cookie
  • Protection complète

Vous avez un contrôle total sur la confidentialité de vos données.

Vous pouvez choisir entre l'absence d'anonymisation avec le mode de confidentialité par défaut et l'anonymisation complète et approximative des données utilisateur avec le mode de protection complète.

En commençant par le mode Cookieless Tracking, vous pouvez commencer à accéder à davantage de données, de manière légale et éthique, sans en perdre aucune à cause des rejets de bannières de consentement aux cookies.

Grâce à la protection complète, aucune donnée de suivi ni aucun cookie ne sont générés ou stockés, et les détails de l'appareil d'un utilisateur ne sont jamais accessibles.

Il n'y a pas d'empreinte numérique du tout. Aucune donnée personnelle n'est stockée. Aucun cookie n'est utilisé. Il n'est donc pas nécessaire d'obtenir le consentement de l'utilisateur, ce qui est un souci de moins pour la gestion d'un site web.

Cela signifie également que 100 % des données statistiques et analytiques éthiques sont disponibles pour les utilisateurs, sur lesquelles ils peuvent s'appuyer pour prendre des décisions concernant l'amélioration du site web.

Pour en savoir plus sur notre centre de confidentialité, consultez notre hub GDPR & Data Privacy.

La technologie du futur

Dans le domaine de la martech, nous sommes tournés vers l'avenir.

Pour rester à l'avant-garde des tendances, nous discutons déjà avec des experts du domaine sur la façon dont le web3, le metaverse, AR/VR, blockchain et d'autres technologies futures auront un impact sur le marketing numérique et l'analyse web, et nous cherchons à intégrer ces changements dans notre feuille de route.